Chiffre d'affaires record pour Claas

Chiffre d'affaires record pour Claas
La sécheresse qui a sévi cet été en Allemagne et dans un certain nombre de pays du nord de l'Europe n'a pas empêché Claas d'enregistrer un chiffre d'affaires record durant son exercice 2017-2018. Le constructeur allemand annonce un montant de 3,89 Md€, en augmentation de 3,4 % par rapport à son exercice précédent. Il doit cette progression à un développement de ses ventes sur ses trois grands marchés traditionnels : l'Allemagne, le Royaume-Uni et la France. Dans notre pays où il a réalisé un chiffre d'affaires de 677 M€, en mieux de 3 %, il se félicite de conforter sa première place sur les marchés des moissonneuses-batteuses, des ensileuses, des presses à balles carrées et à balles rondes avec des pénétrations flirtant avec les 36 %, 50 %, 30 % et 18 %. En tracteurs, il annonce une part de marché avoisinant les 12 %. L'exercice a également permis à Claas de conforter sa rentabilité. Son taux de rentabilité des bénéfices avant impôts rapporté au chiffre d'affaires a atteint un niveau de 5,9 %, soit la meilleure performance obtenue depuis les mémorables campagnes de 2011, 2012 et 2013. À l'époque, cet indicateur oscillait entre 7,7 et 9,2 %. Le constructeur n'a pas, pour autant réduit ses investissements. Ses dépenses en recherche en développement ont progressé de 7,3 % pour atteindre 233,4 M€. En plus de ses efforts de modernisation et d'élargissement de ses gammes, le constructeur poursuit la mise au point de solutions numériques avec sa filiale 365 FarmNet. Il a également développé une petite moissonneuse batteuse Dominator à destination de la Chine et empruntant des technologies de Lexion et de Tucano. Les investissements en bien corporels ont, pour leur part, progressé de 22,6 % pour atteindre 160,3 M€. Une partie a été dépensée dans le projet Claas Forth de modernisation de l'usine du Mans. Celle-ci s'est équipée d'outillages ultra-moderne, notamment des AGV des véhicules robotisés portant les tracteurs en construction, afin de gagner en flexibilité.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Résultats deuxième trimestre

Des ventes en repli pour CNH Industrial

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Résultats deuxième trimestre

Agco marque le pas

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre