Pulvérisation agricoleAutomne morose pour Exel

Automne morose pour Exel
(©Hardi)

Les climats difficiles de certains pays du monde, où le groupe Exel a développé ses activités, a pesé sur ses ventes de machines agricoles.

Le chiffre d’affaires en pulvérisation d'Exel a baissé de 8,8 % pour s’établir à 56,4 M€ durant son premier trimestre d’exercice, la période allant d’octobre à décembre 2018. Le constructeur d’Épernay a notamment pâti des effets de la sécheresse en Australie et en Europe du Nord ou de l’Est qui ont conduit à de mauvaises récoltes. Il a également dû faire face aux effets conjoncturels des dépréciations des pésos argentins, de la livre turque ou du rouble face à l’euro. Heureusement, il a pu se retourner vers son marché intérieur porté par les bonnes vendanges de 2018 et un prix du blé soutenu. Il a aussi pu profiter d’une croissance de 4 % de son activité en pulvérisation industrielle. Sur le trimestre, le chiffre d’affaires global du groupe s’affaiblit de 4 % pour atteindre 132,1 M€.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command : Les mesures au banc (partie 3)

Réseaux internationaux

Agco s’installe au Maroc

Pneumatiques agricoles

Nokian prêt à aménager

Travail superficiel

Le canadien porté se replie chez Quivogne

Tracteur

Case IH : ne m’appelez plus jamais Versum !

Agenda

1 293 entreprises inscrites au Space

Chenilles caoutchouc

Camso ouvre ses services à l’agriculture

Tractoriste

Valtra franchit le cap du Stage V

Landini

Le Rex fait sa tournée mondiale