Pulvérisation agricoleAutomne morose pour Exel

Automne morose pour Exel
(©Hardi)

Les climats difficiles de certains pays du monde, où le groupe Exel a développé ses activités, a pesé sur ses ventes de machines agricoles.

Le chiffre d’affaires en pulvérisation d'Exel a baissé de 8,8 % pour s’établir à 56,4 M€ durant son premier trimestre d’exercice, la période allant d’octobre à décembre 2018. Le constructeur d’Épernay a notamment pâti des effets de la sécheresse en Australie et en Europe du Nord ou de l’Est qui ont conduit à de mauvaises récoltes. Il a également dû faire face aux effets conjoncturels des dépréciations des pésos argentins, de la livre turque ou du rouble face à l’euro. Heureusement, il a pu se retourner vers son marché intérieur porté par les bonnes vendanges de 2018 et un prix du blé soutenu. Il a aussi pu profiter d’une croissance de 4 % de son activité en pulvérisation industrielle. Sur le trimestre, le chiffre d’affaires global du groupe s’affaiblit de 4 % pour atteindre 132,1 M€.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pièces d'usure

Industriehof lance une gamme haute résistance

Récolte des fourrages

La Pöttinger HIT 16.18 T fane large

Miniatures

ROS, les miniatures de juin

Canada

Morris Industries se fait racheter

Magazine

Matériel Agricole n°267, il "arrive"

Formation

Aprodema connecte ses universités

Publi-rédactionnel

Linux, Nokia puis Valtra… la Finlande a encore de l’avance sur les technologies

Clôture électrique

Les électrificateurs Patura gagnent en performance

Semis et travail du sol

Horsch reconstruit son réseau belge