Salons internationaux Bon démarrage pour l’Eima

Salon Eima
Salon Eima (©T.G.)

Les organisateurs de l’Eima ont noté avec satisfaction que le changement de date du Sima n’a pas trop affecté l’intérêt de leurs exposants.

À peine ouverte, la plateforme d’inscriptions en ligne du salon de Bologne a enregistré en deux jours 620 demandes d’inscription dont 120 étrangères pour une surface d’exposition de 60 000 m2. Les dirigeants estiment donc que la prochaine édition se tenant du 11 au 15 novembre 2020 devrait retrouver un niveau de participation identique à celle de 2018. 1 950 exposants avaient alors réservé 150 000 m2. La rancune envers leur concurrent français n’est cependant pas éteinte. « L’écran de fumée soulevé par le Sima, le salon parisien qui a cherché à concurrencer l’Eima par un changement de date et un projet de relance des plus vagues et illusoires, n’a pas perturbé les esprits des industriels du secteurs, ironisent-ils. Ceux-ci mettent en œuvre des innovations technologiques concrètes et opèrent sur des marchés réels ».   

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Salons

Comexposium se place en procédure de sauvegarde

États-Unis

New Holland soutient les producteurs de chanvre

Récolte de betteraves

Un drive pour les pièces d’Holmer

Groupe Kverneland

Toute la documentation en ligne

Gestion de location

Sylvain Lavernhe directeur commercial de Vega Systems

États-Unis

John Deere soutient les agriculteurs afro-américains

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe

Equipements d’élevage

Emily agrandit son usine

Case IH et New Holland

Le guidage Fieldbee pour l’entrée de gamme