Salons internationaux Bon démarrage pour l’Eima

Salon Eima
Salon Eima (©T.G.)

Les organisateurs de l’Eima ont noté avec satisfaction que le changement de date du Sima n’a pas trop affecté l’intérêt de leurs exposants.

À peine ouverte, la plateforme d’inscriptions en ligne du salon de Bologne a enregistré en deux jours 620 demandes d’inscription dont 120 étrangères pour une surface d’exposition de 60 000 m2. Les dirigeants estiment donc que la prochaine édition se tenant du 11 au 15 novembre 2020 devrait retrouver un niveau de participation identique à celle de 2018. 1 950 exposants avaient alors réservé 150 000 m2. La rancune envers leur concurrent français n’est cependant pas éteinte. « L’écran de fumée soulevé par le Sima, le salon parisien qui a cherché à concurrencer l’Eima par un changement de date et un projet de relance des plus vagues et illusoires, n’a pas perturbé les esprits des industriels du secteurs, ironisent-ils. Ceux-ci mettent en œuvre des innovations technologiques concrètes et opèrent sur des marchés réels ».   

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Dialogue social

10 000 travailleurs en grève chez John Deere

Pénurie de composants

CNH met des usines à l’arrêt

Arrachage de betteraves

Cure de jouvence pour les automotrices Moreau et Matrot

Agroéquipements

La pénurie de composants casse la dynamique

Matériels de fenaison

Roc rejoint Kverneland

Réseaux

Champagne pour McCormick

Lingen (Allemagne)

Krone ouvre son centre de validation technologique

Véhicules agricoles

75 ans de remorques pour Rolland

Robotisation

Kubota mise sur la cueillette robotisée de fraises