Salons internationaux Bon démarrage pour l’Eima

Salon Eima
Salon Eima (©T.G.)

Les organisateurs de l’Eima ont noté avec satisfaction que le changement de date du Sima n’a pas trop affecté l’intérêt de leurs exposants.

À peine ouverte, la plateforme d’inscriptions en ligne du salon de Bologne a enregistré en deux jours 620 demandes d’inscription dont 120 étrangères pour une surface d’exposition de 60 000 m2. Les dirigeants estiment donc que la prochaine édition se tenant du 11 au 15 novembre 2020 devrait retrouver un niveau de participation identique à celle de 2018. 1 950 exposants avaient alors réservé 150 000 m2. La rancune envers leur concurrent français n’est cependant pas éteinte. « L’écran de fumée soulevé par le Sima, le salon parisien qui a cherché à concurrencer l’Eima par un changement de date et un projet de relance des plus vagues et illusoires, n’a pas perturbé les esprits des industriels du secteurs, ironisent-ils. Ceux-ci mettent en œuvre des innovations technologiques concrètes et opèrent sur des marchés réels ».   

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Normandie 

Douillet s’étend sur l’Orne et le Calvados

Equipements de traite

DeLaval achète Milkrite-InterPuls

Normandie 

Krone s’organise avec Vivagri

Commerce international

CNH livre 360 matériels en Ouzbékistan

Exel Industries

Les ralentissements de production se ressentent

Salon en extérieur

Innov’Agri 2020 est annulé

Motorisations

Délai accordé pour la Stage V

Maintenance

Garantie étendue pour McCormick

Administration des ventes

Holmer Exxact muscle son équipe