Contenu réservé aux abonnés

FenaisonLa France propulse Sip

La France propulse Sip
(©Sip)

La filiale française de Sip installée depuis deux ans à Chambéry a bien travaillé pour promouvoir ses produits sur le marché français.

Notre pays est devenu, en 2018-2019, la première destination export du constructeur de matériels de fenaison slovène. Il devance ainsi l’Autriche, l’Allemagne, la Suisse, les Pays-Bas et l’Italie. En tout, Sip annonce un chiffre d’affaires de 33,4 M€ en augmentation de 22,1 % durant cette campagne. « En trois ans, il a été multiplié par deux », se félicite Andrei Cosovici, son directeur des ventes et du marketing. Dans le contexte actuel, la tendance s’avère satisfaisante. Le recul ne devrait représenter que 3 % du chiffre de l’an dernier. Les exportations qui représentent 80 % des ventes du constructeur devraient donc continuer à être privilégiées. Le constructeur entend pour cela renforcer ses activités de distribution au Royaume-Uni, en Pologne, en Allemagne et en France. Là, l’équipe menée par Franck Blanchard, dirigeant également l’Italie et l’Espagne, anime l’activité commerciale grâce à Marcel Bouget et à Lionel Dalmont. Le premier s’occupe de la moitié Nord et le second du Sud. Adrien Maccagnan est récemment arrivé pour gérer les relations avec l’usine installée à Sempeter.

173

Vous avez lu 99% de l'article

Vous devez vous abonner pour lire cet article en entier.

Ou testez gratuitement l'offre numérique complète du site Matériel Agricole pendant 2 mois*

*Offre sans engagement

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Parts de marché 2019

Les immatriculations des déchaumeurs à disques indépendants traînés

Parts de marché 2019

Pulvérisateurs traînés : un challenger monte sur le podium

Travail du sol

Eurotechnics se rabat sur l'usine Suire

Motorisations

Le report de stage V voté

Évènement

Les Innov’Space maintenus

Travail du sol

Liquidation pour Jean de Bru

Logistique

Transport et montage pour Translyre

Enquête Cema

Retour à la « normale »

Parts de marché 2019

Presses à balles rondes : un solide trio de tête