RéorganisationRéglages de voilure chez Maschio Gaspardo

Réglages de voilure chez Maschio Gaspardo
Son rapide développement international a amené Maschio Gaspardo à s'adjoindre les services d'un nouveau management.
Le groupe Maschio Gaspardo traverse une phase délicate de son histoire, dans laquelle il doit à la fois accompagner une forte croissance de ses activités grâce à ses développements sur les marchés émergents ou à ses acquisitions récentes, et à la fois faire face à des marchés européens difficiles. Entre 2009 et 2014, le constructeur italien a ouvert trois usines à Portogruaro (Vénétie), en Inde et en Chine, et il a racheté, coup sur coup, Unigreen, Finotto et Feraboli. Dans l'intervalle, il a vu son chiffre d'affaires passer de 118 M€ à 324 M€ et son effectif doubler pour atteindre aujourd'hui les 2 000 salariés. Pour accompagner cette rapide mutation, les frères Egidio et Giorgio Maschio, les président et vice-président, mais aussi fondateurs du groupe, ont appelé à la rescousse deux cadres de haut niveau expérimentés afin de consolider l'entreprise. Le premier, Massimo Bordi, nommé au poste d'administrateur délégué, est connu dans le monde du machinisme agricole pour avoir occupé une fonction analogue de 2001 à 2010 chez Same Deutz-Fahr. Auparavant, il avait été directeur technique de Ducati durant plus de vingt ans et, de 2010 à 2013, vice-président opératif de MV Agusta. Le second, Paolo Bettin, a été nommé au poste de directeur financier. Il justifie de trente ans d'expérience dans la discipline. Parallèlement, la filiale française installée à La Ferté-Saint-Aubin (Loiret) a, elle aussi, subi quelques réorganisations pour s'ajuster aux évolutions du marché. Plusieurs de ses services ont été transférés et seront désormais gérés directement depuis le siège en Italie. En revanche, elle va bénéficier de la construction d'un showroom pour améliorer l'accueil de la clientèle.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t