Exercice 2014Kubota décentralise sa R&D

Kubota décentralise sa R&D
Le machinisme agricole pour grandes cultures reste au coeur de la stratégie de développement de Kubota.Le développement de ses ventes de machines agricoles, de moteurs et de matériels de TP, en Europe et en Amérique du Nord a permis à Kubota de bien compenser la faiblesse de son marché intérieur, le Japon. L'ensemble de ces activités a généré 1215 Md¥ (9,02 Md€) de ventes, soit 5,4 % de mieux qu'en 2013. Le montant réalisé au pays du Soleil Levant a chuté de 22,6 % à 257,6 Md¥ (1,92 M€) et les exportations ont gagné 16,7 % à 957,4 Md¥ (7,1 Md€). En Europe, le constructeur japonais reconnaît que la dépréciation du yen l'a bien aidé pour augmenter ses ventes de tracteurs, de moteurs et de matériels de construction. En revanche, ce contexte a dégradé de 1,8 % son revenu opérationnel. Pour 2015, le constructeur a réaffirmé sa stratégie de s'implanter dans les marchés du machinisme agricole pour grandes cultures. En Europe et en Amérique du Nord, il va proposer ses tracteurs allant jusqu'à 170 chevaux et la large gamme d'outils lui venant du groupe Kverneland. Mais il veut aussi se développer dans les pays émergents en y déclinant une offre adaptée. Pour accompagner son développement international, Kubota envisage de redéployer ses services de recherche et développement. Ceux situés hors de l'Archipel devraient monter en régime afin de mieux accompagner les besoins des marchés locaux.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Energies alternatives

John Deere va assembler des batteries en France

Commerce international

Des tracteurs Goldoni en Inde

Tracteurs

Première alternative électrique pour Kubota

Pulvérisation localisée

Trimble acquiert Bilberry

Pulvérisation

Berthoud se lance dans le « rendu-feuille »

Pièces d'usure

AgriCarb se vend à Ceratizit

Véhicules agricoles

Joskin agrandit son site polonais

Exercice 2021-2022

Le demi-milliard pour Pöttinger

Robotisation

Case IH dévoile le premier épandeur autonome