Exercice 2014Les BRIC ralentissent JCB

Les BRIC ralentissent JCB
En 2014, les marchés de la construction européen et nord américains se sont montrés favorables à JCB.
L'important recul des marchés des matériels de travaux publics au Brésil, en Russie, en Inde et en Chine (BRIC) n'a pas permis à JCB de poursuivre la forte croissance qu'il y avait entretenue ces dernières années. Le constructeur britannique de matériels de TP et de manutention annonce pour son exercice 2014 un chiffre d'affaires de 2,51 Md£ (3,46 Md€), en léger repli par rapport à l'exercice précédent (2,68 Md£, soit environ 3,61 Md€). Heureusement, il se félicite d'avoir trouvé, cette campagne, des conditions de marché bien meilleures en Europe de l'Ouest et en Amérique du Nord. Dans ce contexte difficile, JCB est parvenu à maintenir sa rentabilité. Le revenu avant impôts (EBITDA) se tasse légèrement de 313 M£ (430 M€) à 303 M£ (417 M€).

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pulvérisation

Suspension intégrale pour le pulvé traîné Kubota XTS4

Élevage

Kuhn Aura : l’alimentation automatique revisitée

SSV

Le Polaris Ranger porte plusieurs robes

Salon

Innov'Space 2020 : dix matériels qui ont séduit le jury

Pulvérisateur traîné

John Deere coupe les buses une à une en Isobus

Travail du sol

Kverneland : les charrues Varilarge revisitées

Travail du sol

Pöttinger : un Terria pour chaque utilisation

Equipements d'élevage

Euromark débarque sur le marché de la remorque distributrice avec la RD-HD

Annulation

Pas de Sima en 2021