Grossistes piècesGranit inaugure son site français

Granit inaugure son site français
Le nouveau site de Granit France permettra d'héberger un centre d'appel.
Son rapide développement sur le marché français a incité Granit à s'implanter durablement dans notre pays. Le 12 mai, ce grossiste allemand en pièces de rechange a inauguré à Reims ses tous premiers locaux français en présence d'Arnaud Robinet, député-maire de Reims, de Catherine Vautrin, député et présidente de Reims Métropole, et de Valérie Hatsch, sous-préfète de Reims. Granit est l'une des plus importante entreprise européenne de sa spécialité. Elle fait partie de Fricke, un groupe familial spécialisé dans le machinisme agricole et qui a été créé en 1923 à Heeslingen, dans la région de Hambourg. Après avoir longtemps vendu des tracteurs Hanomag et Fendt, il distribue désormais les matériels Claas dont il est l'un des principaux concessionnaires au Nord et à l'Est de l'Allemagne. Il fabrique également des outils de travail du sol sous la marque Saphir et commercialise des équipements pour les espaces verts via les magasins franchisés Gartenland. L'ensemble occupe près 1 741 salariés dont 163 apprentis et se déploie sur 53 sites dans 18 pays. Son activité en pièces de rechange a démarré en 1972 par le rachat du stock d'Hanomag. Elle est désormais la plus importante de toutes ses diversifications et représente environ 60 % des 702,3 M€ du chiffre d'affaires de son dernier exercice. Depuis son arrivée sur le marché français en 2005, le grossiste y a connu une croissance régulière. Pour convaincre les magasiniers et les chefs d'atelier des concessions de s'approvisionner chez lui, il a mis en avant ses catalogues complets proposant 215 000 références et une logistique de livraison bien huilée à partir de son unique dépôt de Heeslingen. Le chiffre d'affaires réalisé dans notre pays a atteint 30 M€ sur l'exercice 2015-2016 et le grossiste espère 35 M€ pour l'année prochaine. Le nouveau site français a été installé à Reims en raison de la connexion facile de cette ville aux réseaux autoroutiers et TGV. Il s'est vu assigné la mission de reprendre à son compte un certain nombre de taches qui, jusqu'à présent, étaient assurées par son homologue belge et de soutenir le travail des 16 représentants itinérants qui, toute l'année, vont à la rencontre des concessionnaires. Pour cela, avec Christophe Lecomte, le directeur de Granit France, Frédéric Adam, un Français qui travaillait depuis des années en Allemagne pour le groupe Fricke, a commencé à recruter une équipe et à organiser le fonctionnement du site Rémois. En plus d'héberger un centre de service chargé de répondre à toutes les questions de la clientèle, il disposera d'un showroom présentant un concept de libre-service ainsi que des salles de formation. « Elle nous permettront d'enseigner aux clients les technologies modernes de plus en plus complexes. Avec l'aide de formateurs professionnels nous pourrons, par exemple intervenir sur le freinage pneumatique, les transmissions ou la climatisation », explique Frédéric Adam. Dès la saison 2016-2017, Granit espère accueillir 500 stagiaires à Reims et monter à 1 500 en 2017-2018. En attendant, la nouvelle équipe chargée de répondre aux questions des concessionnaires compte déjà 3 personnes. Dans un premier temps elle va intervenir en parallèle avec celle installée en Belgique. Mais, petit à petit, son effectif devrait s'étoffer. Les locaux de Reims sont, en effet, dimensionnés pour accueillir 14 techniciens sédentaires

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Travail superficiel

Le canadien porté se replie chez Quivogne

Tracteur

Case IH : ne m’appelez plus jamais Versum !

Agenda

1 293 entreprises inscrites au Space

Tractoriste

Valtra franchit le cap du Stage V

Landini

Le Rex fait sa tournée mondiale

Equipement

Ag Leader contrôle la population

Essai utilitaire

Citroën Berlingo, la technologie utile

Travail du sol

Le décompacteur Cultiplow d'Agrisem pour les sols durs

Miniatures

ROS, les miniatures de juin