Pneumatiques agrairesLa marque Goodyear revient en Europe

La marque Goodyear revient en Europe
 
Les futurs pneus agraires Goodyear distribués en Europe seront manufacturés aux États-Unis, au Brésil ou en Russie.
Titan International a signé un accord de licence avec le manufacturier Goodyear lui permettant de vendre des pneumatiques agricoles sous sa marque en Europe, en Afrique, au Moyen-Orient, en Russie et dans l'intégralité des pays de la communauté des états indépendants. Maurice M. Taylor, le président et directeur général de Titan International est plutôt satisfait. Ce contrat va lui permettre d'étendre ses activités de commercialisation de pneus marqués Goodyear au-delà de l'Amérique du Nord et de l'Amérique latine où il disposait déjà des droits. « Depuis 2014, date à laquelle Goodyear s'est retiré du pneu agraire dans les régions EMEA, Titan a souffert de perte d'activités liées aux matériels exportés de l'Amérique du Nord vers l'Europe. Nous estimons avoir manqué près de 100 millions de dollars de vente » , affirme-t-il. Les pneus commercialisés en Europe proviendront des deux usines que Titan avait achetées à Goodyear aux États-Unis et au Brésil ainsi que de l'ancien site russe Voltyre acquis en 2013. Pour soutenir ce développement, Titan International a également acheté à Goodyear un certain nombre de moules et d'actifs situés en Pologne, en Turquie et en Afrique du Sud. Maurice M. Taylor s'était fait connaître en France, il y a quelques années, pour les courriers aux termes fleuris que le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, et lui avaient échangés au sujet d'une éventuelle reprise de l'usine Goodyear d'Amiens. Ce site a fermé en 2014 au terme d'un long et douloureux conflit social. Le projet des anciens salariés proposant la continuité de l'activité dans le cadre d'une Scop poursuivant les fabrications agricoles de Goodyear n'est jamais parvenu à convaincre la direction du groupe américain.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Agritechnica 2019 - Fenaison

Pöttinger protège le gibier via un capteur devant la faucheuse

Surveillance

Les citernes jamais à sec avec La Buvette

Faucheuse

La faucheuse Fendt Slicer travaille jusqu'à 3,6 m

Agritechnica 2019 - Travail du sol

Carré ajuste hydrauliquement la pression de la houe rotative Rotanet

Agritechnica 2019 - Epandage

Le Vspread de Bergmann épand sur 36 m

Agritechnica 2019 - Pulvérisation

Amazone cible la pulvérisation

Etude de cas

Mélangeuse Rotomix : un gage de qualité de mélange

Agritechnica 2019 - Manutention

Les agrochargeuses JCB plus vertueuses et plus économes

Publirédactionnel

Témoignagne : la dérouleuse Hulster SL300X en action