Cema et FAOLe machinisme agricole promu en Afrique

Le machinisme agricole promu en Afrique
La FAO, l'organisation mondiale de l'agriculture, et le Cema, l'union européenne des syndicats de constructeurs, ont signé un partenariat pour promouvoir une mécanisation durable dans les pays émergents.
De gauche à droite, Ren Wang, directeur général assistant du département de l'agriculture et de la protection du consommateur à la FAO et Richard Markwell, président du Cema.
Les deux organisations ont l'intention de mettre en place des programmes techniques pour promouvoir des innovations, diffuser des connaissances et faciliter l'utilisation de moyens mécaniques. « Si la mécanisation est entendue comme une issue rentable et ouverte, elle peut être le moyen de faire évoluer les systèmes agricoles, d'aider à supprimer les corvées associées aux travaux des champs, de surmonter les pics de travail et de réduire l'impact de l'agriculture sur l'environnement », explique Ren Wang, directeur général assistant du département de l'agriculture et de la protection du consommateur à la FAO. Dans un premier temps, le partenariat va surtout se concentrer sur l'Afrique. Dans les régions subsahariennes, les bras restent en effet la source d'énergie prépondérante pour préparer les terres. Ils assurent 65 % du travail, contre 40 % dans l'est de l'Asie, 30 % dans le sud de l'Asie et 25 % en Amérique latine ou aux Caraïbes. Les moyens mécaniques les plus adaptés au contexte des pays en développement pourraient être des tracteurs de petite puissance et bon marché. Attelés à des planteurs directs, ils pourraient s'avérer efficaces en terme énergétiques, ainsi qu'en temps de travail ou en gain de rendements à condition d'être employés dans le cadre de pratiques appropriées d'agriculture de conservation.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Débroussaillage

Des broyeurs forestiers Rabaud pour pelleteuses

Évènement

Bilan positif pour le Space

Autochargeuse
Motorisation

Deutz veut carburer au fioul synthétique

Suivi de tâches

Aptimiz : L’Aptitrack mesure le temps de travail

Semis

Alpego : Une trémie additionnelle équipée Isobus

Faucheuses-débrousailleuses

Maneko met des pièces sur la toile

Manutention
Immatriculations de tracteurs

Le dynamisme se maintient