Cema et FAOLe machinisme agricole promu en Afrique

Le machinisme agricole promu en Afrique
La FAO, l'organisation mondiale de l'agriculture, et le Cema, l'union européenne des syndicats de constructeurs, ont signé un partenariat pour promouvoir une mécanisation durable dans les pays émergents.
De gauche à droite, Ren Wang, directeur général assistant du département de l'agriculture et de la protection du consommateur à la FAO et Richard Markwell, président du Cema.
Les deux organisations ont l'intention de mettre en place des programmes techniques pour promouvoir des innovations, diffuser des connaissances et faciliter l'utilisation de moyens mécaniques. « Si la mécanisation est entendue comme une issue rentable et ouverte, elle peut être le moyen de faire évoluer les systèmes agricoles, d'aider à supprimer les corvées associées aux travaux des champs, de surmonter les pics de travail et de réduire l'impact de l'agriculture sur l'environnement », explique Ren Wang, directeur général assistant du département de l'agriculture et de la protection du consommateur à la FAO. Dans un premier temps, le partenariat va surtout se concentrer sur l'Afrique. Dans les régions subsahariennes, les bras restent en effet la source d'énergie prépondérante pour préparer les terres. Ils assurent 65 % du travail, contre 40 % dans l'est de l'Asie, 30 % dans le sud de l'Asie et 25 % en Amérique latine ou aux Caraïbes. Les moyens mécaniques les plus adaptés au contexte des pays en développement pourraient être des tracteurs de petite puissance et bon marché. Attelés à des planteurs directs, ils pourraient s'avérer efficaces en terme énergétiques, ainsi qu'en temps de travail ou en gain de rendements à condition d'être employés dans le cadre de pratiques appropriées d'agriculture de conservation.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Mélangeuse automotrice

Trioliet Triotrac M, un milieu de gamme compact

Essai tracteur

John Deere 8R 370 : Grand luxe

Publi-rédactionnel
Essai tracteur
Direction générale
Essai tracteur

John Deere 8R 370 : les mesures

Arrachage de betteraves

Matthieu Denizon directeur des ventes d’Holmer

Voirie

Un broyeur d'accotement Desvoys plus léger