RéseauxKubota affirme ses ambitions

Kubota affirme ses ambitions
Kubota a conclu des accords avec BNP Finance, Pellenc et Bugnot pour rendre son offre plus attractive.
Lors de la réunion de ses distributeurs espaces verts à Disneyland Paris, les 2 et 3 septembre, Kubota Europe a précisé ses ambitions auprès de 250 patrons et cadres d'entreprises. « Kubota et Kubota Europe vont bien », ont souligné les dirigeants du constructeur avec les interventions du président de la filiale, Nobuyuki Ishii, et celle du directeur général international de la division « tracteurs ». Ces derniers ont expliqué la vision du groupe : le marché change, la société aussi avec l'émergence forte de problèmes environnementaux et de nouveaux enjeux liés à l'apparition de nouvelles technologies. Dans ce contexte, les besoins des clients évoluent également. Le groupe prend acte de ces nombreux paramètres. Il estime qu'il va lui falloir renforcer ses activités principales sur les marchés des engins compacts professionnels, tout en cherchant de nouvelles opportunités de croissance. En effet, il sait qu'il lui sera plus difficile d'afficher de fortes progressions sur des marchés ayant atteint leur maturité, à l'image de ceux d'Europe occidentale où la marque caracole en tête. « Notre volonté est d'être un acteur majeur sur le secteur agricole et de persévérer dans le compact, ce secteur qui constitue notre ADN et qui contribue à nos résultats de manière importante. Nos ambitions en agricole sont une chance pour les espaces verts, ceci est plus vrai que jamais », a expliqué Hervé Gérard-Biard, le directeur de la division tracteurs de Kubota Europe. Naissance de Kubota Finance Pour monter en régime, la filiale européenne a noué une série d'alliances, à la fois pour renforcer sa gamme et à la fois pour proposer à sa clientèle de nouveaux services. Elle vient de signer avec BNP Paribas un accord pour constituer Kubota Finance, afin de proposer des financements à ses marchés de l'agricole, des espaces verts professionnels et de la clientèle grand public. Cet outil permettra au réseau de vendre les matériels et les outils avec des solutions financières intégrées et des offres supplémentaires de full service. « Pour être là demain, Kubota sera de plus en plus full-liner, apporteur de solutions avec des alliances commerciales ou industrielles, il sera de plus en plus européen avec des produits conçus pour les besoins de vos clients et développés en interne », a conclu le directeur. Un catalogue élargi Pour élargir son catalogue, Kubota a signé des partenariats avec Pellenc et Bugnot. Le premier lui permet de lancer une gamme d'outils et d'entrer sur un secteur porteur. La première année, une cinquantaine de revendeurs pilotes seront formés à la vente et à l'après-vente des produits dont le service complet sera fourni par Kubota Europe. La gamme se décline en trois types de batteries à haute capacité portées à dos développant de 400 à près de 1000 Wh, et en une large famille d'outils (débroussailleuse, taille-haie, tronçonneuse sur perche, tronçonneuse d'élagage, souffleur, houe sarcleuse). Grâce au second, il va pouvoir élargir sa gamme d'outils pour tracteurs liés à l'univers bois. Le catalogue comprend des fendeuses et des scies à bûches sous le label Balfor by Kubota Europe, et des broyeurs de branches et de végétaux en partenariat avec Bugnot. Il développe l'univers voirie avec treize modèles de balayeuses, une brosse de désherbage et une centrale d'aspiration autonome avec chariot de manutention rapide. Des aides au réseau Jean-Philippe Monchicourt, le directeur des ventes de Kubota Europe, a expliqué aux revendeurs que leur activité était stratégique pour la firme. Il souhaite que le réseau travaille avec sa marque sur une vision commune où chacun des partenaires est impliqué, et que des objectifs soient fixés et menés à terme. Kubota propose d'accompagner les revendeurs sans brûler les étapes, avec de nouveaux outils afin d'augmenter la rentabilité des entreprises. Ceci inclut des programmes de financement, des formations avec Kubota University, des propositions globales pour les clients en produits et services, l'évolution du management, l'apport de nouvelles technologies numériques (les outils et les ateliers connectés...). « Le programme de développement du réseau espaces verts va s'accélérer. Il sera effectué avec des partenaires volontaires en tenant compte des entreprises et des régions où elles sont implantées », ont précisé à plusieurs reprises les responsables de l'entreprise. La concession Kubota de demain est en marche.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Tracteur

Case IH : ne m’appelez plus jamais Versum !

Agenda

1 293 entreprises inscrites au Space

Tractoriste

Valtra franchit le cap du Stage V

Landini

Le Rex fait sa tournée mondiale

Equipement

Ag Leader contrôle la population

Essai utilitaire

Citroën Berlingo, la technologie utile

Travail du sol

Le décompacteur Cultiplow d'Agrisem pour les sols durs

Miniatures

ROS, les miniatures de juin

Immatriculations de tracteurs

Un joli mois de mai