En direct d'AgritechnicaAccord entre Lucas G. et le Québécois Anderson

Accord entre Lucas G. et le Québécois Anderson
Régis Legendre, président de Lucas G. et Patrice Desroches, président d'Anderson Group.
Des machines conçues par Lucas G vont prochainement partir à l'assaut du marché nord-américain. En effet, le constructeur vendéen a conclu un accord de licence industrielle avec Anderson Group pour permettre à ce dernier de fabriquer ses machines d'alimentation du bétail et de les distribuer sur les marchés nord-américains. Cet industriel québécois se montre très complémentaire à Lucas G. Installé à Chesterville, entre Montréal et Québec, il fabrique une gamme complète de matériels pour l'enrubannage et la récolte de la biomasse. Il la distribue en Amérique du Nord au travers d'un réseau de 300 distributeurs. Il emploie 130 personnes et il a réalisé un chiffre d'affaires de 24 M€ en 2015. Pour sa part, Lucas G. emploie 145 personnes et a vendu pour 20 millions d'euros de matériels en 2014. Par cet accord, Patrice Desroches, le président d'Anderson Group espère : « renforcer sa présence sur le continent américain par une offre de produits élargie et en bénéficiant de l'expertise européenne. » Pour Lucas G, ce partenariat représente une excellente opportunité de pénétrer des marchés nord-américains qui lui étaient jusqu'à présent fermés en raison de contraintes logistiques.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pièces d'usure

Industriehof lance une gamme haute résistance

Récolte des fourrages

La Pöttinger HIT 16.18 T fane large

Miniatures

ROS, les miniatures de juin

Canada

Morris Industries se fait racheter

Magazine

Matériel Agricole n°267, il "arrive"

Formation

Aprodema connecte ses universités

Publi-rédactionnel

Linux, Nokia puis Valtra… la Finlande a encore de l’avance sur les technologies

Clôture électrique

Les électrificateurs Patura gagnent en performance

Semis et travail du sol

Horsch reconstruit son réseau belge