RéglementationDu sursis pour le freinage hydraulique

Du sursis pour le freinage hydraulique
rd-frein-196Le service technique de l'Axema, le syndicat des constructeurs et importateurs de machines agricoles, se veut rassurant : le futur règlement européen ne demande pas la fin du freinage hydraulique mais celle de la conduite unique. À partir du 1er janvier 2016, les tracteurs agricoles seront régis par un règlement européen unique 167/2013/CE en remplacement de la 2003/37/CE. Outre ses avancées sur la réception européenne unique des véhicules remorqués ainsi que sur des tracteurs agricoles et engins dont la vitesse maximale excède 40 km/h, le texte exige l'introduction d'un système de freinage à deux conduites. Celui-ci pourra aussi bien être hydraulique que pneumatique. Toutefois, les fabricants de tracteurs pourront continuer à fournir un système hydraulique à une conduite jusqu'au 31 décembre 2020. Comme le souligne l'Axema : «  Ce délai donne le temps de définir les adaptations éventuellement nécessaires pour freiner efficacement tout véhicule remorqué encore équipé d'un système à une conduite lorsqu'il sera attelé à un tracteur conforme au nouveau règlement. » Cela donnera également le temps de réfléchir au montage de dispositifs d'antiblocage des freins ABS, comme le rappelle le CEMA, l'union des syndicats de constructeurs européens, dans une note. Ceux-ci deviendront obligatoires à partir de 2016 sur tous les tracteurs conçus pour rouler à une vitesse maxi de 60 km/h et à compter de 2020 pour ceux pouvant atteindre 40 à 60 km/h. Le grand challenge des équipes techniques des tractoristes sera d'adapter des ABS aux systèmes de freinage hydrauliques de tracteurs. Pour le moment, ce type de composant n'est disponible que pour des systèmes pneumatiques.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Elevage

365FarmNet Dairy Farming concentre les données d'élevage

Travail du sol
Elevage
Elevage

Holm & Laue : un chariot à lait XXL

Elevage

Förster Technik : Coup double pour le CalfRail Duo

Préparation du sol

Alpego : un coup de fraise rotative Poker

Essai tracteur
Semis
Immatriculation

Seuls les tracteurs standards de 250 à 500 ch progressent

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion