Chenilles caoutchoucCamoplast Solideal devient Camso

Camoplast Solideal devient Camso
Camso fournit des composants de trains de chenilles à la plupart des groupes mondiaux.
Camoplast Solideal a profité du salon Agritechnica pour dévoiler sa nouvelle raison sociale Camso. Ce fabricant québécois de chenilles caoutchouc pour engins non routiers a connu ces dernières années une croissance soutenue. Il compte aujourd'hui 24 usines dans le monde, emploie 7 500 salariés et son chiffre d'affaires avoisine le milliard de dollars. En 2010, il avait acquis le spécialiste du pneumatique industriel Solideal. Pour expliquer le changement de nom, Derek Bradeen, son directeur marketing justifie : « Camso représente le meilleur de Camoplast et de Solideal » . En machinisme agricole, Camso est principalement connu pour les chenilles caoutchouc qu'il fournit aux principaux groupes mondiaux pour équiper leurs engins de fortes puissances. Il produit également de systèmes de conversion (ex-Tidue) pour tracteurs à roues de 250 à 380 chevaux ou pour moissonneuses batteuses ainsi que des trains chenillés d'engins traînés.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Commerce international

Les tracteurs italiens au ralenti

Récolte des fourrages

Deux enrubanneuses traînées aux couleurs Fendt

Drones

Atterrissage brutal pour Airinov

Tracteur d'occasion

Peu de points à surveiller sur les John Deere série 6R

Pommes de terre

La fraise Dewulf SC300 renforcée

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Enseignement

Top 15 des bacs pro agroéquipements 2018

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)