Exercice 2014-2015Fort ralentissement chez John Deere

Fort ralentissement chez John Deere
Ensileuse John DeereCette année, la médiocre conjoncture et les fortes variations des taux de change ont mis à rude épreuve les nerfs des comptables de John Deere. Le groupe américain déplore un chiffre d'affaires en baisse de 20 % sur son exercice 2014-2015 et de 25 % sur le quatrième trimestre se terminant au 31 octobre. Les activités en machinisme agricole et en espaces verts ont particulièrement souffert des marchés anémiés. Les ventes ont reculé de 25 % sur l'année et sur le trimestre. Pour ne rien arranger, les évolutions défavorables des taux de change des principales monnaies par rapport au dollar ont amputé de près 10 % le montant des ventes réalisées en dehors du Canada et des États-Unis. Dans ce contexte défavorable, le bénéfice net du groupe a fortement diminué mais reste positif. Pour le maintenir, les dirigeants de John Deere se sont efforcés d'améliorer leurs marges de vente tout en réduisant leurs coûts de commercialisation et de fabrication. Ceux-ci ne s'attendent à aucune reprise en 2016. Dans leurs pronostics, les économistes spécialisés entrevoient, en effet, des ventes de machines agricoles en baisse de 15 à 20 % en Amérique du Nord et de 5 % en Europe. Dans ces conditions, le constructeur devrait encore recourir à des solutions de flexibilité dans ses sites de fabrication. L'usine de semoirs de Moline a ainsi prévu de mettre 220 salariés au chômage technique à partir du 15 février 2016. Exercice 2014-2015 Ventes : 28,86 Md$ (- 20 %) Bénéfices : 1,94 Md$ (- 1,22 Md$)   4e trimestre d'exercice Ventes : 6,7 Md$ (- 25 %) Bénéfices : 351,2 M$ (- 298 M$)

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Robot

Vitibot : Un robot enjambeur Bakus pour les vignes

Sécurité

Tracteurs : Des ressources pour réaliser un arceau de sécurité

Pneumatiques

Allpneus en ligne avec ses objectifs

Manutention
Formation

Des formations distanciées chez Manitou

Pneumatiques
Déchaumeur à dents

Le Kverneland Enduro se plie à tous les usages

Essai utilitaire
Tracteur

Claas : L’Arion 400 s’embourgeoise