Semis, travail du sol et pulvérisationHorsch n'a pas ralenti

Horsch n'a pas ralenti
Les pulvérisateurs pèsent déjà pour 10 % du chiffre d'affaires de Horsch.
La méforme des marchés n'a que peu affecté le développement de Horsch. Il a enregistré, en 2015, le deuxième meilleur chiffre d'affaires de son histoire avec 245,8 M€ en gagnant 5,6% par rapport à 2014 (233 M€). Pour soutenir sa croissance, le constructeur bavarois s'est appuyé sur ses activités internationales ainsi que sur ses nouvelles gammes de pulvérisateurs. Grâce au lancement du nouveau modèle d'automoteur PT330 et des traînes Leeb LT sur plusieurs marchés, cette ligne de produits a représenté, en 2015, 10 % du chiffre d'affaires. Elles arrivent en proportion après les pièces détachées (15 %), le travail du sol (32 %) et le semis (43 %). Le marché intérieur allemand reste le plus important devant celui de la France. Mais en réalisant 71 % de ses ventes à l'export, Horsch maintient la pression sur les marchés internationaux. À l'Est, la faiblesse de la Russie a été compensée par le dynamisme paradoxal de l'Ukraine. En bénéficiant localement d'une forte demande en semoirs, il a réalisé dans ce pays du meilleur chiffre d'affaires de son histoire. De l'autre côté de l'Atlantique, le chiffre d'affaires de la filiale Horsch LLC progresse également grâce à l'élargissement de son catalogue de produits spécifiques. Plus loin, des opportunités se dessinent. Des filiales pourraient ouvrir prochainement en Chine et au Brésil. En attendant les investissements sur les différents sites se poursuivent. Apres la réalisation en 2015 du centre de formation FITZentrum de Schwandorf, l'établissement russe va agrandir ses ateliers de montage et de peinture. L'usine de pulvérisateurs de Landau va bénéficier d'un investissement de 1,5 M€ pour doubler la surface de production. En 2015, l'effectif du groupe s'est monté à 1 180 personnes.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Tracteur

Le confort accru sur les Massey Ferguson 3700 AL

Automoteur d'épandage

Le Claas Xerion qui voulait être automoteur

Elevage

Une pompe à eau Ukal Elevage

Récolte des fourrages

Une faucheuse frontale Kuhn Compacte et légère

Récolte

Un pick-up MacDon PW8 de 4,5 m

Fertilisation

La pince Yara N-Tester devient connectée

Elevage Biologique

« J’élabore à la ferme mes fromages au lait biologique »

Télémétrie

Proche du client tout en gardant ses distances avec John Deere Connected Support

Essai tracteur

Deutz-Fahr Agrotron 6165.4 RCshift : « What else ? »