Bonnel. Tabler sur l'innovation et la réactivité

Bonnel. Tabler sur l'innovation et la réactivité

L'entreprise familiale Bonnel, connue pour ses charrues, dispose d'une large gamme de matériels de travail du sol. Elle n'hésite pas à investir dans la recherche et le développement pour résister à un marché particulièrement concurrentiel.

Les journées professionnelles, organisées par Bonnel fin septembre à proximité d'Évreux dans l'Eure, ont été une belle occasion de découvrir l'étendue du catalogue de ce constructeur normand. Le fabricant a, en effet, montré au travail pas moins de seize matériels, de la charrue au préparateur de lit de semence, en passant par les décompacteurs et les déchaumeurs à dents ou à disques indépendants. Cette PME de 25 salariés, dirigée par Pierre Bonnel depuis 2006, s'est bâti une solide réputation avec les charrues, notamment les modèles quart de tour commercialisés jusqu'à la fin des années quatre-vingt-dix. La gamme réversible actuelle, composée des semi-portées Média, des monoroues Modulab et des récentes portées série Z, représente 22 % du chiffre d'affaires, s'élevant à 4 M€. Elles sont secondées dans l'activité par les déchaumeurs à disques (20 %), les matériels à dents (18 %), les tasse-avant (15 %) et les décompac teurs et fissurateurs (10 %). Les 15 % restants sont réalisés par la vente de pièces détachées. Pour développer ses nouveaux produits, l'entreprise ne compte pas moins de trois personnes au bureau d'études. « Pour résister face aux plus grosses structures, nous devons garder une longueur d'avance en travaillant sur le design, en proposant des produits innovants et en apportant des réponses personnalisées aux clients. La réactivité dans la fabrication est aussi un point sur lequel nous prêtons une forte attention », souligne Pierre Bonnel.  

La qualité de finition en hausse

  L'ensemble des matériels, excepté les déchaumeurs à disques indépendants, sortent de l'usine historique située à Le Neubourg dans l'Eure. Ce site, édifié en 1969, se concentre sur la découpe des éléments tubulaires, l'usinage, la soudure, la peinture et le montage. « Nous déléguons la forge, le traitement thermique, la découpe laser et achetons certaines pièces standards telles que les dents et les socs, précise Pierre Bonnel. Les appareils sont fabriqués sur commande mais nous gérons l'approvisionnement de série. Cette approche nous permet de rester réactifs dans la fabrication car les différents composants sont toujours disponibles. » La partie soudure a connu le plus gros investissement, ces derniers mois. Les huit postes manuels bénéficient désormais d'un système d'aspiration des fumées intégré à la torche. Ce principe d'assainissement de l'air a été choisi par le chef d'entreprise car il capte la majeure partie des rejets dès leur émission et conserve toujours la même efficacité. De surcroît, les autres opérateurs intervenant dans le bâtiment ne sont plus gênés par les fumées émanant des postes de soudage. D'autres projets d'aménagement, concernant les ateliers de peinture et de montage, sont à l'étude. « Je souhaite renouveler les deux cabines existantes afin d'intégrer le procédé de nettoyage par grenaillage pour parfaire la finition des machines », souligne le dirigeant. Pierre Bonnel réfléchit également à agrandir son hall d'assemblage car cet espace n'est plus adapté pour accueillir des machines semi-portées de grande largeur. Le renouvellement de certains matériels s'est récemment accompagné d'une redéfinition des méthodes de travail dans l'usine. Les charrues portées de la série Z dévoilées cette année, adoptent, par exemple, une conception simplifiant leur montage. Elles profitent également d'une peinture de l'ensemble de leurs composants avant assemblage. La finition s'en trouve ainsi améliorée, au grand bénéfice des acquéreurs.  

Un service de pièces détachées en direct

  La société Bonnel s'appuie sur un réseau de concessionnaires pour la distribution de ses matériels. Le suivi commercial est assuré par deux inspecteurs : un pour la Normandie et un pour le Nord-Est (en cours de recrutement). La couverture des autres régions est assurée par quatre agents multicartes. Un technicien est dédié au service après-vente et aux mises en route. Un autre salarié gère le service des pièces détachées. Il anime le magasin ouvert aux agriculteurs de la région de Neubourg. Dans cet espace de vente, intégré au bâtiment principal, la société expose différents composants ainsi que des outils de négoce estampillés Bonnel, tels que des bennes trois points.    

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Elisabeth Ausimour à la tête des télescopiques Manitou

Manutention

L'E-Worker électrise la manutention de Merlo

Elevage

Dussau Distribution facilite la mise aux normes du paillage

Publi-rédactionnel

Occasions sur Internet - E-FARM.com sécurise les transactions

Travail du sol

Deux gammes de rotavators New Holland

Manutention

La chargeuse Schäffer 3650 proposé avec deux choix de moteur

Manutention

Lamy crée une filiale en Afrique-du-Sud

Élevage

Une désileuse Robert sans turbine

Commerce international

Zetor se renforce en Inde