FiscalitéLa loi El Khomri inquiète les entrepreneurs

La loi El Khomri inquiète les entrepreneurs
moissonneuse batteuse New HollandL'importance sociale et économique des emplois saisonniers semble avoir du mal à être comprise par les élites politiques chargées de légiférer. La FNEDT, la Fédération des entrepreneurs de travaux agricoles, s'inquiète de la taxation des contrats à durée déterminée prévue dans le projet de loi travail. « Il s'agit d'une charge supplémentaire que nos entreprises ne pourront pas répercuter dans le prix de leurs prestations. C'est inadmissible de surtaxer le travail dont la durée déterminée est liée à la saisonnalité des travaux », s'indigne Gérard Napias, son président. Déjà, le 1er janvier 2015, la profession a dû composer avec la suppression de l'exonération des charges patronales sur les contrats travailleurs occasionnels demandeurs d'emploi. La mesure, adoptée dans la loi de finances pour 2015, a provoqué dans certaines entreprises de travaux une augmentation des charges de plus de 20 %. « Une nouvelle hausse du coût du travail est un signal catastrophique pour nos entrepreneurs qui se battent pour proposer aux agriculteurs des prestations compétitives », ajoute Gérard Napias.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pneumatique

CEAT fabrique des pneus radiaux plus larges

Binage

Hydrokit pilote la bineuse par GPS

Binage

Les éléments de bineuse Monosem se relèvent automatiquement

Elevage

Une pailleuse Lucas G. sur trois roues

Essai tracteur

Case IH Luxxum 120, le couteau suisse autrichien (partie 1)

Essai tracteur

Case IH Luxxum 120, Le point technique (partie 2)

Epareuse

La Kuhn Pro-Longer GII e-LPA conserve la positon de travail

Pulvérisation

Amazone ajoute des équipements sur les UX 01 Super

Tracteur

Un Lamborghini à prix attractif