FiscalitéLa loi El Khomri inquiète les entrepreneurs

La loi El Khomri inquiète les entrepreneurs
moissonneuse batteuse New HollandL'importance sociale et économique des emplois saisonniers semble avoir du mal à être comprise par les élites politiques chargées de légiférer. La FNEDT, la Fédération des entrepreneurs de travaux agricoles, s'inquiète de la taxation des contrats à durée déterminée prévue dans le projet de loi travail. « Il s'agit d'une charge supplémentaire que nos entreprises ne pourront pas répercuter dans le prix de leurs prestations. C'est inadmissible de surtaxer le travail dont la durée déterminée est liée à la saisonnalité des travaux », s'indigne Gérard Napias, son président. Déjà, le 1er janvier 2015, la profession a dû composer avec la suppression de l'exonération des charges patronales sur les contrats travailleurs occasionnels demandeurs d'emploi. La mesure, adoptée dans la loi de finances pour 2015, a provoqué dans certaines entreprises de travaux une augmentation des charges de plus de 20 %. « Une nouvelle hausse du coût du travail est un signal catastrophique pour nos entrepreneurs qui se battent pour proposer aux agriculteurs des prestations compétitives », ajoute Gérard Napias.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutentution

Claas : un bras télescopique sur la chargeuse articulée Torion 738 T Sinus

Travail du sol

Un déchaumeur à quatre rangées de disques indépendants

Semis

Le Montana de Mascar sème de 4 à 6 m

Tracteur

L'Axion 900 de Claas plus fort et plus intelligent

Tracteur

Vidéo : Essai du John Deere 8R370

Tracteur

Le Fendt 1100 Vario MT reçoit un moteur MAN

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe

Travail du sol

Les déchaumeurs Maschio-Gaspardo Ufo plus pénétrants