FiscalitéLa loi El Khomri inquiète les entrepreneurs

La loi El Khomri inquiète les entrepreneurs
moissonneuse batteuse New HollandL'importance sociale et économique des emplois saisonniers semble avoir du mal à être comprise par les élites politiques chargées de légiférer. La FNEDT, la Fédération des entrepreneurs de travaux agricoles, s'inquiète de la taxation des contrats à durée déterminée prévue dans le projet de loi travail. « Il s'agit d'une charge supplémentaire que nos entreprises ne pourront pas répercuter dans le prix de leurs prestations. C'est inadmissible de surtaxer le travail dont la durée déterminée est liée à la saisonnalité des travaux », s'indigne Gérard Napias, son président. Déjà, le 1er janvier 2015, la profession a dû composer avec la suppression de l'exonération des charges patronales sur les contrats travailleurs occasionnels demandeurs d'emploi. La mesure, adoptée dans la loi de finances pour 2015, a provoqué dans certaines entreprises de travaux une augmentation des charges de plus de 20 %. « Une nouvelle hausse du coût du travail est un signal catastrophique pour nos entrepreneurs qui se battent pour proposer aux agriculteurs des prestations compétitives », ajoute Gérard Napias.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Agroéquipements

Inflation galopante des prix

Transport

Perard : Un convoyeur pour l'ensilage

Désherbage robotisé
Stations météo

Weenat acquiert Weather Measures

Autriche

Pöttinger inaugure un bâtiment et un chantier

Résultats deuxième trimestre

Marchés dynamiques pour John Deere

Agriculture de précision

CNH Industrial met la main sur Raven Industries

Elevage
Chargeuses

Weidemann regroupe ses activités