Premier trimestre d'exerciceManitou freiné par les loueurs

Manitou freiné par les loueurs
Chargeur télescopique Manitou MLT735Le brutal arrêt des achats de matériels de manutention compacts par les loueurs a affecté le chiffre d'affaires de Manitou. Celui-ci s'est monté à 312,1 M€ (- 3 %) pour le premier trimestre d'exercice. Le constructeur d'Ancenis déplore une baisse de ses ventes de 42 % dans cette catégories d'engins (40,8 M€). Fort heureusement, celles-ci ont pu être compensées par une amélioration de 9 % du chiffre d'affaires de la division manutention et nacelle (217,2 M€). Michel Denis, le directeur général du groupe se montre optimiste : « Le léger retrait de chiffre d'affaires par rapport au premier trimestre 2015 n'est pas représentatif de la tendance d'amélioration de fond que nous constatons dans nos prises de commandes et notre carnet de commandes. L'Europe qui représente les deux tiers de l'activité du groupe se porte bien. Elle est désormais tirée par sa zone sud, dont la France stimulée par les effets de la loi Macron. »

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Miniatures
Pneumatique
Élevage

SAC allège le faisceau de traite

Charrue

Kuhn : des charrues à réglages multiples

Mélangeuse automotrice

Trioliet Triotrac M, un milieu de gamme compact

Essai tracteur

John Deere 8R 370 : Grand luxe

Publi-rédactionnel
Essai tracteur

John Deere 8R 370 : le point technique