Normes de sécuritéLes broyeurs de branches non conformes

Les broyeurs de branches non conformes
Les utilisateurs de broyeurs de branches à alimentation manuelle sont invités à se rapprocher de leurs revendeurs pour connaître les éventuelles améliorations à apporter à leurs machines.
Les broyeurs de branches à alimentation manuelle actuellement en service ne sont plus conformes avec les exigences de sécurité de l'Union européenne. En effet, plusieurs accidents mortels ont amené la France à demander le retrait de la norme EN 13525 : 2009+A2 décrivant leurs exigences de sécurité. Il était en effet apparu que des opérateurs pouvaient se faire happer par la machine puis entraîner vers ses éléments mobiles sans pouvoir actionner un arrêt d'urgence. La norme va donc être revue pour la rendre plus efficace, tout du moins lui permettre de respecter la directive machines 2006/42/CE. Les industriels réunis au sein de l'Axema travaillent déjà au sein du CEN (Comité européen de normalisation) à sa rédaction. En attendant, ils ont pris connaissance d'un projet de note de service élaborée par les ministères de l'Agriculture et du Travail décrivant les mesures à prendre par les employeurs et les utilisateurs pour évaluer la sécurité des broyeurs et, éventuellement, les modifier. Les constructeurs ont, à cet effet, élaboré, en partenariat avec le ministère de l'Agriculture, une liste de points à améliorer. Les employeurs, pour leur part, sont invités à se rapprocher de leurs revendeurs pour connaître les modifications à apporter sur les machines. Ils se conformeront ainsi aux textes du droit du travail leur demandant de prendre en compte la sécurité des utilisateurs.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Miniatures
Pneumatique
Élevage

SAC allège le faisceau de traite

Charrue

Kuhn : des charrues à réglages multiples

Mélangeuse automotrice

Trioliet Triotrac M, un milieu de gamme compact

Essai tracteur

John Deere 8R 370 : Grand luxe

Publi-rédactionnel
Essai tracteur

John Deere 8R 370 : le point technique