TransmissionsComer Industries diversifie ses marchés

Comer Industries diversifie ses marchés
Fabio Storchi, le président et directeur général de Comer Industries.
La conjoncture morose régnant dans le machinisme agricole n'a pas épargné Comer Industries. Ce grand fabricant de systèmes mécaniques et de transmissions pour machines agricoles a terminé 2015 avec un chiffre d'affaires de 327,6 M€, en baisse de 9,2 % par rapport à 2014. Si les composants pour machines agricoles représentent près de 64 % de son activité, ses efforts de diversification sur d'autres secteurs d'activité lui ont permis de moins souffrir que certains de ces grands clients se plaignant de taux de baisse à deux chiffres. Il a notamment bénéficié de la forte croissance du secteur éolien en Europe et en Amérique du Nord. Le léger affaissement de la rentabilité enregistrée sur l'exercice n'a pas affecté le bénéfice net qui a profité de la cession par le groupe de sa gamme de roues électriques. Pour la période à venir, il a l'intention de poursuivre ses investissements industriels, notamment l'agrandissement et la rénovation de l'usine de Reggiolo. Elle sera dotée d'un nouveau pôle technologique pour les métiers de pointe. Le centre de recherche mécatronique, pour sa part, va bénéficier d'un agrandissement de 40 % de sa surface et de la création de cinq nouvelles chambres de test pour réduire le délai de conception des nouvelles applications. Enfin, l'ouverture d'une usine à Bangalore, en Inde, et le renforcement du siège chinois de Shaoxing devrait lui permettre de développer ses activités sur les marchés de l'Asie-Pacifique.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Récolte
Manutention

Manitou renouvelle ses chargeuses compactes MLA

Réseaux New Holland et Case IH
Réseau Bricopro

Les particuliers sont les bienvenus chez Comai

Digitalisation

SmartEquip met ses données au service de la maintenance

Composants hydrauliques

Bosch Rexroth acquiert HydraForce

Remorque à fond poussant

Le transport au programme de Tatoma

Réseau Lely

Un parc de 1 200 robots dans le viseur du groupe Blanchard

Élevage

Les dérouleuses Silofarmer armées pour les grandes balles