Immatriculations européennesLa variation continue s'affirme en forte puissance

La variation continue s'affirme en forte puissance
Répartition des immatriculations de tracteurs selon leurs transmissions en Europe (source SDF).
Lors de la conférence organisée à Dresde (Allemagne) les 6 et 7 juillet par le groupe SDF pour présenter ses nouvelles gammes de tracteurs Deutz-Fahr séries 6 et 7, celui-ci a confié d'intéressantes statistiques sur les immatriculations de tracteurs en Europe. Alors que le total s'affiche dans une courbe descendante passant de 169 366 unités enregistrées entre décembre 2012 et décembre 2013 à 144 822 sur la même durée avant mars 2016, la moyenne de leur puissance ne cesse d'augmenter. Elle passe sur la période de 131 à 136 chevaux. Par ailleurs, les spécificités techniques exigées par le marché se montrent toujours plus relevées. Désormais, les tracteurs équipés de transmissions à variation continue s'équilibrent avec ceux pourvus de boîtes à passage de rapports sous charge dans la catégorie de puissance de 184 à 230 chevaux. Ils frôlent la proportion de quatre sur cinq en plus de 230 chevaux. Pour les puissances inférieures, la demande se montre très significative dès les tranches de puissance préférées par les exploitations de polyculture-élevage.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t

Récolte

Geringhoff resserre les maïs