Commerce internationalClaas a son passeport russe

Claas a son passeport russe
Usine Claas de Krasnodar (Russie).
La déclaration d'intention signée en novembre lors du salon Agritechnica a été suivie d'effets. Claas bénéficie désormais du statut officiel de fabricant russe et de droits similaires aux constructeurs locaux pour sa production de moissonneuses-batteuses. Il lui a été accordé par la Fédération de Russie après la signature d'un contrat spécial d'investissement lors du forum économique de Saint-Pétersbourg. Le constructeur allemand est présent en Russie depuis 1992. Il a démarré avec l'exportation de machines d'occasion puis, en 2005, il a investi 20 millions d'euros dans une usine d'assemblage à Krasnodar, dans le sud du pays. 10 ans plus tard, en octobre 2015, ce site a fait l'objet d'un ambitieux investissement de 120 millions d'euros pour multiplier par neuf sa surface de production. Le site de 45 000 mètres carrés est désormais capable de produire 2 500 moissonneuses-batteuses et tracteurs par an selon un principe d'intégration verticale identique à celui de l'usine mère d'Harsewinkel.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Entreprises de travaux agricoles

Les prestations complètes en plein boom

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Fiscalité du GNR

Tensions en vue sur les chantiers

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Pneumatiques agricoles

Continental en première monte chez John Deere

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Remorques agricoles

Fliegl reprend Brochard

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen