Résultats deuxième trimestreLes moteurs boostent CNH Industrial

Les moteurs boostent CNH Industrial
Les moteurs FPT fabriqués dans l'usine de Bourbon-Lancy (Allier) ainsi que ceux issus des autres sites de CNH industrial intéressent de plus en plus de constructeurs tiers.
Ce dernier trimestre, les moteurs et, dans une moindre mesure, les véhicules industriels sont parvenus à soutenir l'activité du groupe CNH Industrial. Ces deux catégories ont compensé ses déconvenues en machinisme agricole ou en matériels de TP. Le groupe annonce une hausse de 8 % de son chiffre d'affaires pour sa division Powertrain et de 5,1 % pour ses camions. La technologie de dépollution des moteurs diesel FPT, se limitant à un dispositif SCR, semble de plus en plus intéresser les constructeurs tiers. Ceux-ci ont pesé pour 46 % des ventes ce trimestre contre 42 % il y a deux ans. En machinisme agricole, en revanche, les affaires se sont montrées difficiles notamment en Amérique du Nord et en Europe. L'Australie, en revanche, a fait preuve d'un certain dynamisme, tout comme les ventes de tracteurs spécialisées ou d'automoteurs de récolte en Europe ainsi que les récolteuses de cannes à sucre en Amérique du Sud. En dépit de de la provision de 49 M$ relative à une amende infligée par l'Union européenne à plusieurs constructeurs de poids lourds suspectés d'une entente illicite, le bénéfice net s'améliore. Deuxième trimestre d'exercice Ventes : 6,763 Md$ (-2,9 %) Dont matériels agricoles : 2,8 Md$ (-7,5 %) Dont Powertrain : 1,02 Md$ (+ 8 %)

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Travail du sol

Un repreneur pour Rabe

Lutte incendie

Un cuve frontale Arland pour lutter contre le feu

Tracteur

Le confort accru sur les Massey Ferguson 3700 AL

Automoteur d'épandage

Le Claas Xerion qui voulait être automoteur

Elevage

Une pompe à eau Ukal Elevage

Récolte des fourrages

Une faucheuse frontale Kuhn Compacte et légère

Récolte

Un pick-up MacDon PW8 de 4,5 m

Fertilisation

La pince Yara N-Tester devient connectée

Elevage Biologique

« J’élabore à la ferme mes fromages au lait biologique »