SDF : l'identité simplifiée

SDF : l'identité simplifiée

Le groupe Same Deutz-Fahr a convié la presse à son siège de Treviglio, début décembre, pour dévoiler sa nouvelle appellation et son logo redessiné. Désormais rebaptisée SDF, la firme italienne a également profité de cette journée pour présenter son usine de tracteurs ainsi que l'extension de son musée.

L'usine de Treviglio, située en Lombardie dans le nord de l'Italie, est le fief historique de la marque Same, acronyme de Società Accomandita Motori Endotermici. Elle assure la production de tracteurs pour le groupe Same Deutz-Fahr, récemment rebaptisé SDF (voir encadré). Ce site industriel regroupe les bureaux de la direction ainsi que les services commerciaux et marketing des différentes marques. Il héberge également un musée retraçant l'histoire de la firme. L'usine est l'une des plus importantes pour le groupe italien. Avec une surface de bâtiments de près de 9,5 ha, elle représente presque un tiers de la surface couverte de l'ensemble des sites de production du constructeur. Il s'agit également du pôle qui possède le plus grand effectif à l'échelle mondiale, avec près de 41 % des 3 200 salariés de la société. Ses chaînes de production fabriquent des moteurs, des transmissions et des cabines alimentant les lignes de montage de tracteurs. Seule la production de moteurs ne couvre pas les besoins de l'usine. En effet, en 2014, seuls 345 moteurs sont sortis de l'usine alors que 12 550 tracteurs ont été assemblés. Le reste provient de motoristes extérieurs, comme l'allemand Deutz AG, ou de l'usine indienne du groupe, implantée à Ranipet, qui produit des moteurs de 30 à 170 ch.  

Un site, quatre marques

  Comme l'usine italienne travaille pour toutes les marques de SDF, les modèles Same, Lamborghini, Deutz- Fahr et Hürlimann se côtoient. Leur point commun est de développer une puissance allant de 70 à 170 ch. Une partie des services de recherche et de développement sont également installés à Treviglio. Ces divisions disposent de nombreuses installations leur permettant, entre autres, de tester des moteurs sur plusieurs bancs. Ceux-ci sont notamment pilotables à distance, autorisant ainsi les ingénieurs de l'usine allemande de Lauingen à réaliser des tests depuis leurs bureaux. Une chambre de tests acoustiques est également présente pour travailler sur les bruits des machines. Le site est par ailleurs le camp de base de nombreux prototypes et tracteurs mulets qui sont parqués loin de la route, derrière l'usine.  

De Same Deutz-Fahr à SDF

  La présentation du nouveau logo et de la nouvelle appellation du groupe italien a été le moment fort de la visite du site de Treviglio. Pour coller au mieux à sa politique de mondialisation ainsi qu'au travail de différenciation entre les différentes marques, la direction du groupe Same Deutz-Fahr a fait le choix de rebaptiser sa société tout simplement « SDF ». « Cette décision permet au groupe d'affirmer ses activités et de renforcer la promotion des marques commerciales de façon plus incisive et cohérente », affirme Lodovico Bussolati, administrateur délégué de SDF. Le logo bénéficie également de légères retouches. Le traditionnel symbole formé de quatre éléments entrelacés est maintenant composé de traits plus fins que par le passé.  

Les moteurs au musée

  Le musée du groupe SDF, installé au sein de ses locaux de Treviglio en Italie, vient de s'enrichir d'un nouvel espace dédié à la partie moteur, dont les premiers ont vu le jour dans les années 1920. Cette extension de l'exposition rend hommage à l'ingénieur Francesco Cassani, fondateur de la société avec son frère, Eugenio. Elle regroupe des motorisations qui ont été fabriquées à partir de 1926 pour le Deutz Otto, jusqu'en 2014 avec l'actuel FARMotion. Leur application n'est pas exclusive à l'agricole puisqu'un moteur de bateau et un autre d'avion sont présents, ainsi que des monocylindres destinés à l'entraînement de pompes ou de compresseurs. Les cylindrées sont par ailleurs surprenantes, allant de moins de 1 L à presque 19 L pour le modèle destiné à l'aviation. Les tracteurs agricoles et les poids lourds des différentes marques du groupe SDF constituent cependant les éléments forts du musée. Celui-ci est divisé en plusieurs zones regroupant les modèles marquants de chaque division. Les marques Same, Hürlimann, Lamborghini, Deutz et Fahr sont en effet toutes représentées avec des machines datant de 1926 pour les plus vieilles.    

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Résultats deuxième trimestre

Des ventes en repli pour CNH Industrial

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Résultats deuxième trimestre

Agco marque le pas

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre