Deux grandes usines pour des petits tracteurs

Deux grandes usines pour des petits tracteurs

Les tracteurs Kubota proviennent de deux usines au Japon. La plus ancienne, celle de Sakai dans la région d'Usaka, date de 1937, mais n'a connu la production de tracteurs qu'à partir de 1960. La seconde, proche de Tokyo, a été inaugurée en 1975 à Tsukuba. Très différents, ces deux sites de production alimentent déjà un grand nombre de marchés internationaux.

La particularité des usines de tracteurs Kubota au Japon provient certainement du fait qu'elles ne fabriquent pas que des tracteurs. Oui, dans ces sites, le constructeur produit aussi énormément de moteurs (voir encadré), mais aussi parfois des petits matériels de terrassement ou encore des motoculteurs. Donc, avant de visiter le site, mieux vaut en connaître le plan, surtout lorsque chaque usine s'étend sur plus de 13 hectares couverts ! Le site de Sakai produit 34 % des tracteurs Kubota.  

Tracteurs et moteurs dans la même usine

Plus ancienne, la structure donne une impression de densité à la fois parce que la surface couverte de 13,2 hectares ne s'étend que sur 20 hectares de terrain, mais aussi parce que le site emploie 2 600 personnes ! Les tracteurs fabriqués développent entre 11 et 135 chevaux. Chaque année, le site fabrique 36 000 tracteurs et 220 000 moteurs. Le rythme de production des modèles agricoles de la série M s'établit à 39 unités par jour. De toute évidence, ce pôle est à la limite de ses capacités de production. à quelques kilomètres, une autre implantation (Rakai) a d'ailleurs vu le jour en 1985 pour soulager l'usine de Sakai, au moins pour ce qui est des moteurs, 200 personnes y travaillent.   Dans la grande région de Tokyo, l'usine de Tsukuba s'étend sur un terrain de 34 hectares, recouvert sur 13,3 hectares de bâtiments de fabrication, mais aussi de stockage de pièces (1,5 hectare). Cette usine plus moderne et aérée que celle de Sakai est à l'origine de la production de 66 % des tracteurs Kubota, soit 66 000 unités par an. Mais, elle fabrique aussi 40 % des moteurs de la marque, soit 284 000 exemplaires par an. La gamme des tracteurs fabriqués s'étend de 21 à 100 chevaux et celle des moteurs de 21 à 73 chevaux. Au Japon, Kubota détient une part de marché de 45 % en tracteurs. La marque réserve donc une partie de sa production au marché domestique (23 % environ) et exporte principalement en Amérique du Nord (autour de 41 %), en Europe (17 %) et dans les autres pays (19 %). Face à la demande en tracteurs plus puissants pour notre continent, le constructeur japonais envisage l'implantation d'un site en Europe. Il pourra ainsi y produire ses plus gros modèles.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Pneumatiques agricoles

Continental en première monte chez John Deere

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Remorques agricoles

Fliegl reprend Brochard

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t

Récolte

Geringhoff resserre les maïs

Tracteur

Les séries 6 Deutz-Fahr en édition Warrior !

Presse haute densité d'occasion

Fiche occasion : des presses New Holland bien carrées