Marchés européensLes ventes de machines agricoles sont à la peine

Les ventes de machines agricoles sont à la peine
Index Cema du climat des affaires dans le machinisme agricole (CBI).
Dans ses observations économiques, le Cema, l'association européenne du machinisme agricole, ne fait preuve d'aucun optimisme. Durant le premier semestre, presque tous les marchés européens (Belgique, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne, Royaume-Uni) se sont affichés en baisse et un retrait de l'ordre de 9 % devrait se prolonger durant le second semestre. Seule l'Espagne pourrait résister à cette ambiance et progresser de 9,5 % sur l'année. Le marché français, artificiellement soutenu par les mesures de la loi Macron, marque aussi sa différence. Il a progressé de 7 % sur le premier semestre mais devrait diminuer d'au moins 2 % sur le reste de l'année. Les ensileuses et les moissonneuses-batteuses font partie des machines les plus sinistrées. La demande totale des premières pourrait s'écrouler de 12 % sur la campagne et celle des secondes de 8,3%. Les ventes de tracteurs, pour leur part, ont reculé de 5,5 % en Europe durant le premier semestre. Le Royaume Uni  (-8,5 %), les Pays-Bas (-7,7%) et l'Italie (-4,4 %) sont les trois régions les plus touchées par le déclin. Le Belgique (+5 %), l'Espagne (+10,7 %) et surtout la France (+16,1 %), en revanche, tirent leur épingle du jeu.  

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Semis

Sulky : Des dents aux disques

Exclusivité

Väderstad : un unique semoir dans l’exploitation

Agritechnica Innovation Awards 2022

Les médaillés du jury d'innovation d'Agritechnica 2022

Tracteur

Les Case IH Farmall C passe le cap du Stage V

Déchiqueteuses à bois

Alamo Group achète Timberwolf

Faucheuse frontale
Semis

Kuhn : Large choix d’éléments

Pulvérisation

Buisard Distribution : La polyvalence est dans la rampe