Marchés européensLes ventes de machines agricoles sont à la peine

Les ventes de machines agricoles sont à la peine
Index Cema du climat des affaires dans le machinisme agricole (CBI).
Dans ses observations économiques, le Cema, l'association européenne du machinisme agricole, ne fait preuve d'aucun optimisme. Durant le premier semestre, presque tous les marchés européens (Belgique, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne, Royaume-Uni) se sont affichés en baisse et un retrait de l'ordre de 9 % devrait se prolonger durant le second semestre. Seule l'Espagne pourrait résister à cette ambiance et progresser de 9,5 % sur l'année. Le marché français, artificiellement soutenu par les mesures de la loi Macron, marque aussi sa différence. Il a progressé de 7 % sur le premier semestre mais devrait diminuer d'au moins 2 % sur le reste de l'année. Les ensileuses et les moissonneuses-batteuses font partie des machines les plus sinistrées. La demande totale des premières pourrait s'écrouler de 12 % sur la campagne et celle des secondes de 8,3%. Les ventes de tracteurs, pour leur part, ont reculé de 5,5 % en Europe durant le premier semestre. Le Royaume Uni  (-8,5 %), les Pays-Bas (-7,7%) et l'Italie (-4,4 %) sont les trois régions les plus touchées par le déclin. Le Belgique (+5 %), l'Espagne (+10,7 %) et surtout la France (+16,1 %), en revanche, tirent leur épingle du jeu.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Part de marché

Les outils non animés à disques se portent bien

Elevage

Des autochargeuses Jeulin plus stables

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale