Marchés européensLes ventes de machines agricoles sont à la peine

Les ventes de machines agricoles sont à la peine
Index Cema du climat des affaires dans le machinisme agricole (CBI).
Dans ses observations économiques, le Cema, l'association européenne du machinisme agricole, ne fait preuve d'aucun optimisme. Durant le premier semestre, presque tous les marchés européens (Belgique, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Espagne, Royaume-Uni) se sont affichés en baisse et un retrait de l'ordre de 9 % devrait se prolonger durant le second semestre. Seule l'Espagne pourrait résister à cette ambiance et progresser de 9,5 % sur l'année. Le marché français, artificiellement soutenu par les mesures de la loi Macron, marque aussi sa différence. Il a progressé de 7 % sur le premier semestre mais devrait diminuer d'au moins 2 % sur le reste de l'année. Les ensileuses et les moissonneuses-batteuses font partie des machines les plus sinistrées. La demande totale des premières pourrait s'écrouler de 12 % sur la campagne et celle des secondes de 8,3%. Les ventes de tracteurs, pour leur part, ont reculé de 5,5 % en Europe durant le premier semestre. Le Royaume Uni  (-8,5 %), les Pays-Bas (-7,7%) et l'Italie (-4,4 %) sont les trois régions les plus touchées par le déclin. Le Belgique (+5 %), l'Espagne (+10,7 %) et surtout la France (+16,1 %), en revanche, tirent leur épingle du jeu.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

JCB inaugure son nouveau siège allemand

Tracteur

McCormick X7.6 : un modèle haut de gamme

Récolte

Les John Deere S700 s'adaptent au vent

Séchage du foin

Le séchoir de balles Clim.Air.50 carbure au bois

Remorque autochargeuse

Belair : une "Selection" à 3 distributions

Agritechnica 2019 - Pulvérisation

Des Kuhn Deltis de 1 000 et 1 500 L

Presse à balles rondes

La V6 met le turbo chez McHale

Manutention

Manitou ouvre un nouveau « Training Center »

Tracteur

Un modèle supplémentaire pour la gamme Fendt 300 Vario