Agriculture digitaleArvalis inaugure ses Digifermes

Arvalis inaugure ses Digifermes
digiferme arvalisL'émergence de toutes formes de capteurs, de services de surveillance des cultures et de systèmes informatiques capables de gérer de grands flux de données a incité Arvalis à créer des outils d'évaluation et de développement de ces technologies. Il a, pour cela, mis au point en collaboration avec l'ITB, l'institut de l'élevage et Terre Innovia (anciennement Cetiom) deux digifermes sur ses stations expérimentales de Boigneville (Essonne) et de Saint-Hilaire-en-Woëvre (Meuse). Les ingénieurs de ces sites auront pour mission d'éprouver les technologies existantes, mais aussi en partenariat avec des entreprises spécialisées de participer à la mise en œuvre de nouvelles ou encore de les suggérer. Ils travailleront sur l'ensemble de la chaîne d'acquisition et de valorisation des données. Ils éprouveront aussi bien les images générées par les satellites, les drones que des supports mobiles et testeront les moyens d'enregistrer des données, de les partager, de les analyser pour les valoriser en aide à la décision. Ils espèrent ainsi évoluer l'intérêt économiques et environnemental des nouveaux outils. Ils devraient notamment étudier des systèmes tels que des stations météorologiques connectées, des moyens d'enregistrement de travaux sans saisie informatique ou des robots désherbeurs.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoirs simplifiés

Claydon distribué par SM3

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Matériels de pommes de terre

Grimme trouve un partenaire en Inde

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Premier trimestre d’exercice

CNH Industrial au ralenti

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Recherche et développement

Kubota régionalise son développement

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement