Agriculture digitaleArvalis inaugure ses Digifermes

Arvalis inaugure ses Digifermes
digiferme arvalisL'émergence de toutes formes de capteurs, de services de surveillance des cultures et de systèmes informatiques capables de gérer de grands flux de données a incité Arvalis à créer des outils d'évaluation et de développement de ces technologies. Il a, pour cela, mis au point en collaboration avec l'ITB, l'institut de l'élevage et Terre Innovia (anciennement Cetiom) deux digifermes sur ses stations expérimentales de Boigneville (Essonne) et de Saint-Hilaire-en-Woëvre (Meuse). Les ingénieurs de ces sites auront pour mission d'éprouver les technologies existantes, mais aussi en partenariat avec des entreprises spécialisées de participer à la mise en œuvre de nouvelles ou encore de les suggérer. Ils travailleront sur l'ensemble de la chaîne d'acquisition et de valorisation des données. Ils éprouveront aussi bien les images générées par les satellites, les drones que des supports mobiles et testeront les moyens d'enregistrer des données, de les partager, de les analyser pour les valoriser en aide à la décision. Ils espèrent ainsi évoluer l'intérêt économiques et environnemental des nouveaux outils. Ils devraient notamment étudier des systèmes tels que des stations météorologiques connectées, des moyens d'enregistrement de travaux sans saisie informatique ou des robots désherbeurs.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Séchage du foin

Le séchoir de balles Clim.Air.50 carbure au bois

Remorque autochargeuse

Belair : une "Selection" à 3 distributions

Agritechnica 2019 - Pulvérisation

Des Kuhn Deltis de 1 000 et 1 500 L

Presse à balles rondes

La V6 met le turbo chez McHale

Enquête Axema

Un premier semestre en croissance de 15 %

Manutention

Manitou ouvre un nouveau « Training Center »

Tracteur

Un modèle supplémentaire pour la gamme Fendt 300 Vario

Motorisation

Deutz acquiert un spécialiste des batteries

Agritechnica 2019 - Travail du sol

Le rouleau Horsch Cultro fait place nette dans les chaumes