La spécialisation porte ses fruitsFerri : fabricant de débroussailleuses hydrauliques

Ferri : fabricant de débroussailleuses hydrauliques

L'entreprise familiale Ferri, aujourd'hui dirigée par la quatrième génération, a fait le choix de se spécialiser dans la fabrication de matériels pour l'entretien du paysage il y a trente-trois ans. Cette stratégie semble fructueuse pour cette modeste société italienne qui exporte pourtant deux machines sur trois et se situe, en France, parmi les leaders dans la vente de débroussailleuses.

Demandez à un professionnel français de l'entretien du paysage de nommer une marque de débroussailleuses hydrauliques. Il y a peu de chance pour que Ferri figure parmi les premiers noms cités. Cette modeste entreprise familiale, installée à Tamara, une petite ville de la province d'émilie-Romagne, en Italie, n'est pas des plus connues mais elle se positionnerait pourtant dans le quatuor de tête sur le marché des débroussailleuses dans l'Hexagone. Cela fait trente-trois ans que Ferri s'est spécialisée dans la fabrication de matériels d'entretien du paysage après avoir commercialisé différents outils agricoles. Ce choix stratégique semble aujourd'hui payant pour cette société détenue à parts égales par Gisella Ferri et son frère Sandro.   Pour tirer son épingle du jeu sur un secteur particulièrement concurrentiel, elle a fait le choix de la qualité et du service. Ses 65 salariés s'activant dans l'unique usine de 11 500 m² disposent pour cela des outils les plus modernes : logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO), robots de soudure, tours à commande numérique, bancs d'équilibrage électronique de rotor... Ils y fabriquent des débroussailleuses, des broyeurs d'accotement, des groupes de broyage pour pelles et minipelles ainsi que des faucheuses sous glissière.  

Jusqu'à dix débroussailleuses par jour

La structure familiale a notamment investi en 2004 dans une ligne automatisée pour les débroussailleuses hydrauliques autorisant une cadence de huit à dix unités par jour. Le fabricant réalise l'équilibrage des rotors en dynamique, c'est-à-dire couteaux montés. Toutes les machines, à la sortie de la chaîne de production, passent sur un banc d'essais. Depuis peu, la société s'est lancée sur le marché de l'automoteur radiocommandé, avec l'iCut 4, et sur celui des broyeurs forestiers adaptables sur les tracteurs et dotés de rotors capables d'absorber des végétaux jusqu'à 25 cm de diamètre. Elle possède également quelques brevets, comme celui du bras BMS, une variante avancée munie d'un parallélogramme mécanique animé hydrauliquement.   Avec ce dispositif, la débroussailleuse dispose alors de deux points d'effacement et de sécurité : l'un au niveau du parallélogramme et l'autre sur le pivot du bras. Soucieuse de l'environnement, Ferri utilise des huiles biologiques et abandonne petit à petit, sur ses machines, les réservoirs métalliques au profit de cuves en polypropylène limitant la condensation. Cette PME, qui consacre 5 à 7 % de son chiffre d'affaires à la recherche et au développement, est également la seule à proposer une débroussailleuse ventrale de 12 mètres de portée maximale. Elle est réellement présente à l'échelon international avec 70 % de son chiffre d'affaires réalisés à l'export.   Elle tient à assurer le service et cherche si nécessaire à implanter des filiales, comme elle l'a fait en France (cf. encadré). Après l'Europe, ses marchés les plus prometteurs sont ceux d'Asie (Japon, Thaïlande, Corée du Sud, Philippines…), d'Amérique du Nord (États-Unis) et du Sud (Chili, Mexique, Costa Rica...).

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Composants hydrauliques

Concentration dans le monde des vérins

Récolte

Le Devastator réduit les pieds de maïs à néant

Pneumatiques
Nouvelles technologies

Horsch prêt pour la robotisation

Composants, organes de transmissions

Comer Industries absorbe Walterscheid

Épandage de lisier

Garant Kotte prend pied en France

Innovation

L'ensileuse Claas Jaguar 990 Terra Trac dans la boue

Moteurs

Fendt s’engage à long terme avec Deutz AG

Profession

Le Cema s’inquiète de la spirale inflationniste