Kuhn: Acquisition d'un constructeur brésilien

Kuhn: Acquisition d'un constructeur brésilien
Le groupe helvétique Bucher vient de signer un accord pour acquérir le Brésilien Montana Indùstria de Máquinas pour sa division Kuhn. Michel Siebert, le P.-d.g. de Kuhn, explique que cette opération va compléter idéalement la gamme de semoirs que le groupe fabrique déjà au Brésil. « Les automoteurs Montana renforceront notre offre, notamment en direction des grandes fermes commerciales brésiliennes », justifiet- il. Montana est un constructeur relativement jeune puisqu'il a été fondé en 1996, à Pinhais, aux environs de Curitiba, dans l'État du Paraná, une riche région agricole du sud du Brésil. Aujourd'hui, il compte 400 salariés et trois sites de production, dont un en Argentine. Il produit principalement une gamme de pulvérisateurs traînés et automoteurs, ainsi que des machines de récolte du coton et il assemble quelques tracteurs Landini et Sonalika Solis.   Récemment, il a présenté un automoteur d'épandage d'engrais, un matériel qui semble connaître un intérêt grandissant dans cette partie du monde. Les matériels Montana sont actuellement distribués en Amérique du Sud au travers d'un réseau de plus 220 revendeurs. En plus de cet intéressant complément de gamme, l'acquisition de Montana devrait offrir à Kuhn des opportunités en Argentine. Dans le processus d'intégration, Kuhn a prévu de s'appuyer sur les équipes managériales actuelles. Le président de Montana, Gilberto Junqueira Zancopé, sera nommé conseiller spécial de Kuhn pour le Brésil et il deviendra actionnaire de Bucher Industries AG.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Travail du sol

Un repreneur pour Rabe

Lutte incendie

Un cuve frontale Arland pour lutter contre le feu

Tracteur

Le confort accru sur les Massey Ferguson 3700 AL

Automoteur d'épandage

Le Claas Xerion qui voulait être automoteur

Elevage

Une pompe à eau Ukal Elevage

Récolte des fourrages

Une faucheuse frontale Kuhn Compacte et légère

Récolte

Un pick-up MacDon PW8 de 4,5 m

Fertilisation

La pince Yara N-Tester devient connectée

Elevage Biologique

« J’élabore à la ferme mes fromages au lait biologique »