RobotisationFendt imagine des champs travaillés par un essaim de robots

Fendt imagine des champs travaillés par un essaim de robots
projet mars FendtLes possibilités de stocker d'immenses quantités de données numériques alliées à celles de concevoir des engins agricoles robotisés et autonomes inspirent les constructeurs à explorer la faisabilité de pratiques agricoles radicalement différentes de celles que nous connaissons. Fendt s'est associé avec les chercheurs de l'école supérieure d'Ulm (Allemagne) dans un projet de recherche appelé MARS pour Mobile Agricultural Robot Swarms ou, en français, "essaims de robots agricoles mobiles". Les deux partenaires veulent évaluer un semis monograine de maïs effectué par plusieurs petits robots agricoles. Ceux-ci sont capables de mettre en place les semences en obéissant à des instructions de densité ou de distribution très précises et en enregistrant leurs implantations. Ces informations stockées dans le cloud internet permettent d'envisager des actions mécaniques ultérieures contre les mauvaises herbes. Durant leur chantier, les robots dialoguent entre eux et envoient des informations à l'ordinateur de supervision. Ils sont capables de se remplacer lorsque l'un d'eux tombe en panne ou de recharger leur batterie ou leur trémie. Leur faible poids leur permet de travailler dans des conditions d'humidité difficiles.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Récolte pommes de terre

AVR Lynx, une arracheuse à l'esprit félin

Automoteurs de pulvérisation

Artec en tête du marché

Transport

Gourdon connecte ses remorques

Tracteur

Les Case IH Optum conformes à la Stage V

Pneumatique

CEAT fabrique des pneus radiaux plus larges

Binage

Hydrokit pilote la bineuse par GPS

Binage

Les éléments de bineuse Monosem se relèvent automatiquement

Elevage

Une pailleuse Lucas G. sur trois roues

Essai tracteur

Case IH Luxxum 120, le couteau suisse autrichien (partie 1)