Tracteurs spécialisésAntonio Carraro ouvre son capital

Antonio Carraro ouvre son capital
Antonio Carraro a trouvé dans le groupe italien Milleuno-Imoco un partenaire pour entrer dans le capital de son entreprise.    Le fondateur du constructeur italien des tracteurs compacts portant son nom, explique que cet apport important de fonds devrait l'aider à financer un plan quinquennal de développement. Ce leader mondial sur son segment de marché ambitionne pourra, ainsi, améliorer son outil de production, développer de nouveaux produits et conquérir de nouveaux marchés. Il a en effet des projets de croissance dans des pays mécanisant leurs cultures spécialisées, notamment aux États-Unis, en Turquie, en Inde, au Brésil, en Russie et au Moyen Orient. Antonio Carraro est, aujourd'hui, âgé de 84 ans. Il estime que cet appui sur un partenaire industriel privé participant à la gouvernance et partageant les risques de l'entreprise représente un passage obligé dans le processus de dépersonnalisation de son entreprise familiale. Elle envisage une entrée en bourse par la suite. Antonio Carraro emploie 350 salariés dans son usine de Campodarsego, dans les environs de Padoue ainsi que dans ses filiales commerciales situées en France, en Espagne, en Turquie, en Océanie et en Amérique du Sud. Il a réalisé, en 2016, un chiffre d'affaires de 82 M€ dont près de la moitié à l'export et  a dégagé une marge opérationnelle brute de 10 %. Le groupe Milleuno-Imoco, propriété des deux hommes d'affaires, Maurizio Maschio et Enrico Polo, est basé à Trévise. Il développe des activités diversifiés, notamment dans des concessions de jeux d'argent disséminées sur le nord de l'Italie, ainsi que dans l'imprimerie, l'édition, la production de vins Prosecco et Imoco Volley, une équipe féminine de volley.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir

Un interrang supplémentaire pour l'U-Drill de Kverneland

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre

Station météo

Weenat aide les irrigants