Bélair. Un demi-siècle d'innovations

Bélair. Un demi-siècle d'innovations

Le constructeur breton Bélair souffle cette année ses cinquante bougies. L'entreprise familiale poursuit son effort d'innovation et entend développer sa présence à l'export.

Début avril, Bélair célébrait son cinquantième anniversaire dans le cadre intimiste du château du Bois-Guy à Parigné (Ille-et-Vilaine). Pour l'occasion, ce fabricant spécialisé dans les matériels d'élevage avait convié officiels, fournisseurs, partenaires financiers et membres de son réseau de concessionnaires. L'équipe dirigeante a également associé à la fête les 44 salariés en poste et d'anciens employés. Dès 1934, l'un des aïeux Bélair s'installe comme maréchal-ferrant puis étend son activité à la réparation de matériels agricoles. Mais l'aventure proprement dite démarre en 1964, avec la vente des premières remorques traînées de 4,5 tonnes de capacité estampillées Bélair.

Chiffre d'affaires de 6,75 M€

L'activité prend de l'ampleur et le catalogue s'étoffe progressivement : le constructeur lance sa première distributrice en 1972 et une première désileuse-distributrice deux ans plus tard. « Parmi les autres modèles marquants, la société a développé en 1977 un prototype d'automotrice à articulation centrale et, en 1982, la désileuse-distributrice DHE à coupe droite qui fut un véritable succès commercial ! », se souvient Pierre Bélair, aujourd'hui âgé de 74 ans, qui aura largement contribué à l'essor de la société. L'ancien directeur a cédé la main en 2005 à sa fille Nelly et à son gendre Étienne Janvier, tous deux cogérants. La relève de cette entreprise familiale semble d'ores et déjà assurée : Pierre-Louis, l'un de leurs fils, âgé de 23 ans, a rejoint l'équipe commerciale début 2011. Bélair travailleavec 90 concessionnaires dans l'Hexagone et vient de recruter une assistante commerciale trilingue pour développer ses ventes à l'export (5 à 6 % de l'activité actuellement). Son chiffre d'affaires s'élevait à 6,75 M€ sur le dernier exercice. Dans le cadre des festivités et jusqu'au 31 mai 2014, l'industriel propose des conditions de financement avantageuses sur certaines gammes. Bélair vient par ailleurs de rénover en profondeur son site Internet.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Tracteur

Vidéo : essai du Case IH Quadtrac 540 CVX

Commerce international

Les tracteurs italiens au ralenti

Récolte des fourrages

Deux enrubanneuses traînées aux couleurs Fendt

Drones

Atterrissage brutal pour Airinov

Tracteur d'occasion

Peu de points à surveiller sur les John Deere série 6R

Pommes de terre

La fraise Dewulf SC300 renforcée

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Enseignement

Top 15 des bacs pro agroéquipements 2018