New Holland. Jubilé d'or pour l'usine de Basildon

New Holland. Jubilé d'or pour l'usine de Basildon

New Holland a célébré, mi-mai, les cinquante ans de son site de Basildon (Royaume-Uni) d'où sont sortis, depuis 1964, plus d'un million de tracteurs. Le constructeur italien a profité de cet anniversaire pour retracer les faits marquants de ce site et en dévoiler les projets.

Mi-mai, New Holland a rassemblé la presse européenne dans son usine de Basildon au Royaume-Uni pour en célébrer le cinquantième anniversaire. Sur cette période d'activité, près de 1,6 million de tracteurs sont sortis des chaînes de montage. L'unité de production, appartenant aujourd'hui au groupe CNH, a été fondée en 1962 par le constructeur Ford car son site de Dagenham, situé à 30 kilomètres, était devenu trop étroit. Une fois les lignes de production transférées, le premier tracteur est sorti en mai 1964. Les séries 3000, 4000 et 5000 ont rodé les lignes d'assemblage avant l'arrivée, au début des années 1970, des séries 7000. Les séries 10 ont fait leurs débuts en 1982, peu avant le rachat des moissonneuses-batteuses New Holland par Ford. Puis ont suivi les versions 40 et 60. Les gammes TS et TM sont arrivées sur le marché après l'acquisition de la marque par le groupe Fiatagri en 1991. La mise en place de la norme Stage IIIA a ensuite donné naissance aux modèles T6000 et T7000, remplacés aujourd'hui par les T6 et T7. Ces tracteurs sont produits au Royaume-Uni pour le monde entier. Ainsi, sur les 23 000 unités construites annuellement, 90 % sont exportés à travers 120 pays. Lors de la cérémonie d'anniversaire, New Holland a célébré, mi-mai, les cinquante ans de son site de Basildon (Royaume-Uni) d'où sont sortis, depuis 1964, plus d'un million de tracteurs. Le constructeur italien a profité de cet anniversaire pour retracer les faits marquants de ce site et en dévoiler les projets. Carlo Lambro, président de New Holland Agriculture, a annoncé que le site de Basildon envisage d'augmenter sa capacité de production en accueillant, entre autres, l'assemblage des modèles de plus grande capacité, type T8. Il a aussi dévoilé plusieurs projets de la firme et notamment l'arrivée d'ici deux à deux ans et demi d'une nouvelle transmission à variation continue pour équiper la série T5. Il a également indiqué que le modèle T6.140 fonctionnant au méthane, présenté pour la première fois lors du dernier salon Agritechnica , devrait entrer en production d'ici cinq années. Quant au tracteur à hydrogène, il précise que son développement n'est pas abandonné et reconnaît que sa commercialisation se voit reportée d'une décade.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale

Semis

L'Alpego Jet M consomme moins et s'utilise mieux

Part de marché

Les ventes de semoirs traînés à céréales explosent

Travail du sol

La herse de déchaumage Agrisem International s’allège

Travail du sol

Double fonction pour la roue de charrue New Holland

Part de marché

29 % de presses à balles rondes vendues en plus

Voirie

Les pièces d’usure communes à l’épareuse et au broyeur d’accotement Desvoys