Jeantil/Ille-et-Vilaine. L'Hermitage abrite l'élevage

Jeantil/Ille-et-Vilaine. L'Hermitage abrite l'élevage

L'entreprise familiale Jeantil maîtrise la quasi-totalité de la fabrication, de la découpe à l'assemblage en passant par l'usinage et la peinture. Elle nous a ouvert en exclusivité les portes de l'une de ses deux usines, celle de L'Hermitage (Ille-et-Vilaine), spécialisée dans la construction des matériels de distribution des fourrages et des épandeurs à fumier.

«Nous maîtrisons la fabrication de nos machines dans leur intégralité, précise Philippe Jeantil, le P.-d.g de l'entreprise éponyme. Dans notre usine de l'Hermitage (Ille-et-Vilaine), nous disposons notamment d'une table de découpe laser et de presses plieuses ainsi que de deux centres d'usinage et de deux tours à commandes numériques. » Sur ce site historique accueillant le siège social, le constructeur breton emploie 120 personnes, dont l'équipe commerciale et le service recherche et développement. Il y produit les équipements de distribution des fourrages et les épandeurs à fumier. Ces deux familles de matériels se répartissent équitablement les deux tiers du chiffre d'affaires de 27 millions d'euros. Le tiers restant est réalisé par les 50 salariés s'affairant dans la seconde usine située à Saint- Aignan-sur-Roë, en Mayenne. Ce site, distant de 75 km et acquis en 2000 à la société Godimat, construit les tonnes à lisier, les remorques monocoques et les bétaillères.  

90 % de hérissons verticaux

  Le site de l'Hermitage comprend trois chaînes de fabrication. La première est dédiée aux pailleuses, aux désileuses distributrices et aux désileuses pailleuses. La deuxième produit les remorques mélangeuses à vis verticales tandis que la troisième est spécialisée dans les épandeurs à fumier. Ceux-ci sont dans 90 % des cas des appareils à hérissons verticaux. Ces matériels sont, selon la firme, capables d'apporter le compost à une dose de trois à quatre tonnes par hectare. Ils ont alors, grâce à leurs performances, grignoté des parts de marché aux modèles à table d'épandage. Les bons de commande de machines rythment le fonctionnement de l'usine. « Nous disposons de différents postes préparant les sousensembles des matériels en prévision des programmes d'assemblage en petite série, précise Philippe Jeantil. Nous avons, par ailleurs, fait le choix de rendre les salariés polyvalents afin qu'ils passent d'une ligne à l'autre pour s'adapter à la demande. » Pour la soudure, le constructeur retient exclusivement la solution manuelle. « La grande diversité des matériels fabriqués ne nous permet pas de déléguer cette opération à des robots », remarque le chef d'entreprise. L'Hermitage abrite également dix personnes réparties entre le bureau d'études et le service des prototypes. Ces deux divisions bénéficient d'une réelle expertise en électronique. Elles ont, par exemple, conçu la régulation DPAE équipant les épandeurs à fumier à hérissons verticaux, une fonctionnalité de plus en plus retenue par les Cuma et les ETA. Leur savoir-faire les a aussi conduites à développer, dès 2009, le robot d'alimentation Jeantil Automatic Feeding (voir Matériel Agricole n° 203, d'octobre 2014). Cet automate de distribution des fourrages, commercialisé depuis quelques mois, concentre les technologies déjà éprouvées sur les machines Jeantil, telles que les pailleuses, les remorques distributrices ou encore les bols mélangeurs. Il est géré par un savant programme électronique et accompagné d'un logiciel également mis au point par les équipes techniques du constructeur. Ce robot est une façon pour l'entreprise bretonne de suivre l'évolution des exploitations d'élevage et de renforcer l'activité de son usine sans bouleverser les méthodes de production. La fabrication de la plupart des composants de ce nouveau produit est en effet déjà bien maîtrisée en interne.    

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Miniatures

Wiking, les miniatures de l'été

Pulvérisation

Matrot Falcon 8500, un faucon de 52 m d’envergure

Manutention

Manitou s’agrandit en Espagne

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Marketing

Matermacc passe au vert

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Vidéo : les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières