JuridiqueJohn Deere défend ses couleurs

John Deere défend ses couleurs
John Deere vient de gagner le procès qui l'opposait à Fimco, un constructeur de pulvérisateurs du Dakota du Sud qui avait peint certains de ses produits en vert et en jaune.  Au terme d'une semaine de débats, la cour de justice de Paducah (Kentucky) a donné raison à John Deere estimant, dans un jugement de 107 pages, que la combinaison de vert et de jaune faisait partie, depuis le début des années soixante, de la notoriété de sa marque déposée.  Les juges ont également estimé que ce choix de couleurs pouvait provoquer de la confusion parmi les acheteurs et leur faire croire que le matériel était fabriqué ou approuvé par John Deere.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Recherche et développement

Kubota régionalise son développement

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale

Semis

L'Alpego Jet M consomme moins et s'utilise mieux

Part de marché

Les ventes de semoirs traînés à céréales explosent

Travail du sol

La herse de déchaumage Agrisem International s’allège

Travail du sol

Double fonction pour la roue de charrue New Holland

Part de marché

29 % de presses à balles rondes vendues en plus