JuridiqueJohn Deere défend ses couleurs

John Deere défend ses couleurs
John Deere vient de gagner le procès qui l'opposait à Fimco, un constructeur de pulvérisateurs du Dakota du Sud qui avait peint certains de ses produits en vert et en jaune.  Au terme d'une semaine de débats, la cour de justice de Paducah (Kentucky) a donné raison à John Deere estimant, dans un jugement de 107 pages, que la combinaison de vert et de jaune faisait partie, depuis le début des années soixante, de la notoriété de sa marque déposée.  Les juges ont également estimé que ce choix de couleurs pouvait provoquer de la confusion parmi les acheteurs et leur faire croire que le matériel était fabriqué ou approuvé par John Deere.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Avant 860i, un valet de ferme polyvalent

Coupleur hydraulique

Fliegl révolutionne l’attelage des outils grâce au F-Con

Pulvérisateur traîné d'occasion

Evrard Météor : Sixème du nom

Gestion des effluents

Un séparateur de phases Bauer compact

Epandage

La tonne à lisier Twist de Fliegl marche en crabe

Evénement

CNH Industrial groupé à Agritechnica

Manutention

Une chargeuse Kramer à bras télescopique plus puissante

Récolte

L'ensileuse Claas Jaguar monte en puissance

Matériels de traite

Changement de direction chez Lely