Quads et SSVArtic Cat entre dans le groupe Textron

Artic Cat entre dans le groupe Textron
Le groupe Textron vient de mettre la main sur Artic Cat, pour une somme d'environ 247 M$. Ce fabricant de quads et SSV coté au Nasdaq à New-York, a annoncé avoir signé l'accord de rachat définitif. Il ne sera effectif qu'après l'approbation des autorités compétentes. Concrètement, Textron va lancer une offre publique d'achat des actions à 18,50 $ par action ce qui représente une prime de 40,70 % comparé au cours de l'action Artic Cat à la clôture du 20 janvier 2017. Chez Artic Cat, la proposition de Textron Inc a convaincu le conseil d'administration. Son président, Christopher Metz, a estimé que la transaction devrait permettre à l'entreprise d'accélérer et de développer des innovations. Lorsque l'opération sera effectuée, Artic Cat entrera au sein la division Textron Specialized Vehicles. La marque de notoriété sera conservée. Le portefeuille de produits d'Artic Cat sur le marché des quads professionnels et de loisirs, des véhicules spécialisés, des SSV et motoneiges vient compléter celui de Textron Specialized Vehicles notamment Ezgo, Cushman et Bad Boy. Coté à la bourse de New-York, Textron pèse un chiffre d'affaires d'environ 13,4 milliards de dollars et emploie 35 000 personnes, son chiffre d'affaires pourrait atteindre 14,3 Md$ sur l'exercice 2017. Son organisation s'articule sur cinq branches : les hélicoptères Bell, l'aviation (Cessna, Beechcraft...), l'industrie, Textron Systems (notamment pour l'armée), les solutions financières.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Semis

Sulky : Des dents aux disques

Exclusivité

Väderstad : un unique semoir dans l’exploitation

Agritechnica Innovation Awards 2022

Les médaillés du jury d'innovation d'Agritechnica 2022

Tracteur

Les Case IH Farmall C passe le cap du Stage V

Déchiqueteuses à bois

Alamo Group achète Timberwolf

Faucheuse frontale
Semis

Kuhn : Large choix d’éléments

Pulvérisation

Buisard Distribution : La polyvalence est dans la rampe