EconomiePerte de compétitivité pour les industriels français

Perte de compétitivité pour les industriels français
En France, 86 % des entreprises de l'agroéquipement sont des PME, c'est-à-dire des sociétés qui réalisent moins de 50 millions d'euros de chiffre d'affaires (CA). Elles sont 26 % à réunir moins de 5 millions de CA, 29 % à collecter entre 5 et 15 millions, 19 % à obtenir entre 15 et 30 et, enfin, 12 % à réaliser entre 30 et 50 millions d'euros de CA. Pour comparaison, le tissu industriel allemand présente des entreprises de plus grande taille.  Ce pays compte deux fois plus d'entreprises de plus de 50 salariés comparativement à la France.  Ainsi, les ETI (plus de 50 millions d'euros de CA) totalisent  en Allemagne 82 % de la production, contre 50 % en France. Les experts d'Axema indiquent que «  le seuil de 50 salariés en France constitue une barrière réelle au développement des entreprises. Elle contribue au défaut de compétitivité de l'industrie dans son ensemble. » L'analyse des taux de marge dans l'industrie française (2014) s'établit autour de 35 %, alors que ceux des entreprises de l'agroéquipement se situent à un niveau de 10 points inférieur, soit 26 %.  La courbe du taux de marge dans ce secteur poursuit sa déclinaison puisque les prévisions 2015 se limiteraient à 21 %. Cette situation marque un écart important avec celui de nos voisins allemands (36,8 %) et italiens (30,5 %). Parmi les industriels français d'agroéquipements, Axema (association française des acteurs de la filière des agroéquipements et de l'agroenvironnement) compte deux tiers de constructeurs et un tiers d'importateurs.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Robotique
Cultures spécialisées

Kubota achète l'Espagnol Fede

Tracteur
Pulvérisation

Fendt : Le Rogator RG 900 passe au vert « nature green »

Travail du sol

Lemken : Le combiné à l’entretien rapide

Semis
Travail du sol

Dalbo : Le rouleau autoporteur sur mesure

Evénement

Quatre pavillons pour Claas à l’Agritechnica

Pièces et équipements

Denis : La trémie mobile jusqu’à 14 t/h