Pneumatiques agrairesContinental revient dans l'agricole

Continental revient dans l'agricole
[video width="1280" height="720" mp4="https://www.materielagricole.info/wp-content/uploads/2017/09/00010.mp4"][/video] Treize ans après s'être désengagé de l'activité des pneumatiques agricoles, le groupe Continental a décidé de revenir. Le 5 septembre Nikolai Seltzer, le chef de la division pneumatiques de cet équipementier, avait convié un certain nombre d'autorités politiques locales et de représentants de la presse internationale à l'inauguration d'un atelier de fabrication flambant neuf dans son usine portugaise de Lousado. Ce site, qui, autrefois, fabriquait des pneumatiques Mabor, appartient à Continental depuis 1989. En plus du savoir-faire de son personnel, il présente l'avantage logistique de n'être situé qu'à une trentaine de kilomètres du port de Porto.  Le manufacturier explique que cet investissement s'inscrit dans une stratégie de rejoindre le trio des grands manufacturiers mondiaux à l'horizon 2025. Certains s'en souviennent. En 2004 Continental avait cédé au groupe tchèque  CGS contrôlant alors la marque Mitas son usine tchèque d'Otrokovice et les droits de commercialisation de pneumatiques agricoles sous sa marque afin de trouver des moyens de se développer sur d'autres gisements de croissances. Il avait alors pu poursuivre son développement international sur les segments des pneumatiques pour véhicules de tourisme ou poids lourds et s'était fortement développé dans l'équipement automobile en intégrant des  spécialistes tels que VDO. Une démarche à long terme Désormais, il veut à nouveau être présent dans la niche des pneumatiques de spécialité utilisés en environnements non routiers. Après avoir lancé, en 2013, des modèles s'adressant à la manutention portuaire et, en 2016, au génie civil, il s'attaque au marché agricole en présentant deux gammes Tractor70 et Tractor85 s'adressant au cœur du marché des roues motrices pour tracteurs. En profitant de  la notoriété de son nom, le manufacturier ambitionne de retrouver une place de fournisseur haut de gamme sur les marchés de la première monte et du remplacement. Pour cela, il indique avoir doté ses pneumatiques d'une technologie originale de talon et les construire avec un nylon innovant baptisé N.flex. Il s'est également engagé à élargir sa gamme d'une centaine de dimensions d'ici 2019 en intégrant notamment des modèles pour engins de récolte ou pulvérisateurs. Mais avant d'atteindre ce but, le chemin devrait être long. Le manufacturier va devoir reconstituer une gamme complète, remettre en place un réseau commercial, convaincre les tractoristes, faire monter en régime la production de Lousado jusqu'à un objectif quotidien de 40 tonnes... Certainement, si, il y a un an le manufacturier avait fait le choix d'enchérir sur l'offre de Trelleborg et avait pu conclure, à sa place, l'achat de Mitas, il se serait doté immédiatement d'une gamme complète, de réseaux commerciaux rodés et d'un outil  de production implanté en Europe et en Amérique du Nord. Il aurait également profité de l'excellent travail mené par ses équipes pour développer la marque, les gammes ainsi que les ventes sur les marchés de la première monte et du remplacement. Mais le budget d'une telle acquisition aurait été sans commune mesure avec celui de la stratégie adoptée par Continental et, probablement son retour sur investissement plus aléatoire. Rappelons-le alors que Trelleborg a acquis Mitas pour 10,9 milliards de couronnes suédoises  (environ 1,14 Md€), l'investissement consenti par Continental dans son usine de Lousado ne représente que 49,9 M€.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Miniatures

Wiking, les miniatures de l'été

Pulvérisation

Matrot Falcon 8500, un faucon de 52 m d’envergure

Manutention

Manitou s’agrandit en Espagne

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Vidéo : les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?