Fusion-acquisitionMahindra achète un tractoriste turc

Mahindra achète un tractoriste turc
En achetant à la famille Armagan, Erkunt Traktor Sanayii, un constructeur  turc de tracteurs, Mahindra et Mahindra confirme sa stratégie pour entrer sur ce marché et, de là, développer ses exportations vers le Moyen-Orient, la CEI et l'Europe. Ce groupe indien avait déjà acquis, il y a quelques mois, Hisarlar, un fabricant local d'outils agricoles. « La stratégie de la division des équipements agricoles de Mahindra est de se mondialiser énergiquement et aussi d'étendre son catalogue en y ajoutant diverses catégories de tracteurs et d'outils », explique Pawan Goenka, le directeur général de Mahindra et Mahindra. Erkunt, mieux connu en France pour sa marque ArmaTrac, est le quatrième constructeur turc de tracteurs. Dans son usine d'Ankara, il produit des modèles de 55 à 110 chevaux dont il annonce avoir fabriqué 4 700 exemplaires en 2016, pour un chiffre d'affaires de 88 M$.  Dans son projet, Mahindra veut également acquérir Erkunt Sanayii, une fonderie spécialisée dans la production de blocs-moteurs, de têtes de cylindres et de carters de transmission destinés à d'autres industriels. Elle fournit notamment JCB, MAN, Ford et Deutz pour un chiffre d'affaires de 47 M$. Le conglomérat Mahindra, pour sa part, annonce un chiffre d'affaires de 19 Md$. Diversifié dans l'automobile, les camions, l'aérospatial ou l'agrofourniture, il se présente comme le plus grand constructeur de tracteurs du monde en nombre d'unités.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Élevage

Cabi Group va distribuer les clôtures Speedrite

Récolte des fourrages
Robotisation

Aisprid va cueillir des tomates

Tracteur

New Holland : une cabine connectée pour les T7 HD

Broyage

Un mode Eco/Power pour le broyeur Noremat

Composants hydrauliques

Concentration dans le monde des vérins

Récolte

Le Devastator réduit les pieds de maïs à néant

Pneumatiques

Vredestein : Des pneumatiques adaptés au labour

Nouvelles technologies

Horsch prêt pour la robotisation