Marchés internationauxLes immatriculations repartent en Italie

Les immatriculations repartent en Italie
Bonne surprise pour les industriels et concessionnaires italiens ! Les immatriculations de tracteurs se sont reprises de 9,7 % sur les 9 premiers mois de l'année 2017. Les statistiques du Ministère des transports transalpins annoncent 15 247 enregistrements de tracteurs sur cette période contre 13 902 l'an dernier. Les transporteurs et les remorques progressent également mais d'une manière plus modérée. Les premiers gagnent 1,2 % avec 611 unités et les secondes 1,2 % avec 7 452. En revanche, les moissonneuses-batteuses restent en marge de la fête. Elles reculent de 3,6 % avec 297 immatriculations et les chariots télescopiques plongent de 25,3 % avec 549 unités. Il semble que le marché ait profité de l'augmentation du revenu agricole qui aurait gagné 20 % de l'autre côté des Alpes, mais aussi du déblocage d'un certain nombre de subventions. Les agriculteurs italiens ont ainsi pu profiter de financements du fonds de développement rural de l'Union Européenne ainsi que de l'Inail, l'institut national italien pour l'assurance des accidents du travail.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Immatriculation

Seuls les tracteurs standards de 250 à 500 ch progressent

Additifs

Eco Gas traite le carburant

Elevage

Wilhelm Kristen propose une logette adaptable

Moissonneuse-batteuse
Epandage
Manutention
Déchaumage
Immatriculation

Parts de marché des tracteurs standards 2020

Elevage

Un séparateur de phases Bauer pour confectionner la litière

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion