DigitalisationIsagri accélère son innovation avec Promize

Isagri accélère son innovation avec Promize
Isagri, a lancé, mercredi 31 janvier 2018, la start-up Promize. Cette entreprise autonome a pour objectif d'encourager l'inventivité afin de répondre aux enjeux agricoles futurs grâce à des solutions inédites. Son équipe de six personnes ayant une connaissance du monde agricole a reçu pour mission de développer des produits ciblant à la fois les agriculteurs, les distributeurs, les conseillers et les fournisseurs en France et à l'international. Adossée au groupe Isagri  (informatique et presse agricole), la petite structure répond à un besoin de réactivité tout en étant en mesure d'accepter un certain degré d'incertitude. Elle devrait également jouer un rôle de facilitateur d'échanges collaboratifs. « La création de Promize répond à deux objectifs, détaille Alexandre Diaz, responsable innovation chez Isagri. Le premier consiste à soutenir l'écosystème de start-ups existantes. Lorsqu'une jeune société se présente, nous lui portons assistance sur le plan technique et dans une logique gagnant-gagnant, nous partageons notre grande expérience, plutôt que de lui fournir de la trésorerie. Le second objectif consiste à investir en direct dans des starts-up prometteuses. »
« Promize a pour vocation de créer et commercialiser elle-même des solutions à forte valeur ajoutée », explique Alexandre Diaz, responsable Innovation chez Isagri
  Déjà cinq partenariats Nouvelles façons de travailler, nouvelles technologies et nouveaux business : voilà le tryptique avec lequel va plancher la nouvelle équipe, en ayant pour ambition de générer de l'innovation sans toutefois prendre en compte l'existant. « Promize n'a pas pour vocation de fournir des services aux start-ups, mais bien de créer et commercialiser elle-même des solutions à forte valeur ajoutée », précise Alexandre Diaz. Plusieurs nouvelles technologies sont déjà évoquées : IoT (internet des objets) , big data (gestion de grandes quantités de données), intelligence artificielle, robotique, blockchain (monnaies numériques)... Pour les maîtriser, la start-up a besoin d'être accompagnée et appuyée. Elle a noué des partenariats avec plusieurs grands groupes (Microsoft, Orange Business Services, Groupama). Deux jeunes pousses collaborent déjà avec Promize :
  • BioSCO, qui promet de réduire de 10 % le coût logistique des coopératives et négoces adhérant au service,
  • Karnott qui a pour ambition de supprimer à terme toute saisie manuelle d'informations relatives à l'utilisation de matériels agricoles.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Matériels de pommes de terre

Grimme trouve un partenaire en Inde

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale

Semis

L'Alpego Jet M consomme moins et s'utilise mieux