Commerce internationalLes constructeurs américains contre les mesures fiscales de Trump

Les constructeurs américains contre les mesures fiscales de Trump
Alors que les industriels américains du machinisme avaient accueilli plutôt favorablement l'élection de Donald Trump à la présidence de leur pays, ses récentes mesures de taxation de l'acier et de l'aluminium importés ont rafraichi leur enthousiasme. « Ces tarifs Trump vont désavantager la compétitivité des fabricants des États-Unis. Ils vont annihiler les progrès réalisés par notre économie grâce à la réforme fiscale, et, en fin de compte, ils représentent une menace pour les emplois des travailleurs américains », regrette Denis Slatter, le président de l'AEM, l'association américaine des constructeurs de matériels. Il rappelle que l'acier représente environ 10 % des coûts directs de matériels et que, par anticipation de l'entrée en vigueur des nouvelles mesures, son prix a déjà augmenté. Denis Slater ne perd pas espoir de faire entendre raison à son président.  « Dans les jours et les semaines à venir, notre industrie va travailler sans relâche pour faire connaître directement à l'administration Trump et aux membres du Congrès les impacts négatifs de ces taux. Le Président Trump devrait renoncer à ces mesures et redoubler d'efforts pour mettre en place des politiques créant des emplois dans les usines de fabrication plutôt que de les mettre en danger ».

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Chargeurs frontaux

Kubota choisit MX

Bois de chauffage

Un combiné Rabaud pour débuter le débit de bois

Bâtiment d'élevage
Pailleuses

Le Teagle Telehawk ne craindra pas le foin

Danemark

Samson Group achète son compatriote Gøma

Moissonneuses, tracteurs

Claas ouvre une usine au Kazakhstan

Remorques mélangeuses

Silofarmer à l’aise sur la route

Presses à balles rondes
Troisième trimestre

Tous les indicateurs au vert pour Deere & Company