Moteurs dieselVolvo Penta développe sa production aux États-Unis

Volvo Penta développe sa production aux États-Unis

La croissance de son activité en motorisation de machines destinés aux secteurs agricoles, forestiers, de la manutention ou des travaux publics a incité Volvo Penta à installer une nouvelle ligne d'assemblage dans son usine de Lexington (Tenessee). Cet investissement devrait lui permettre de trouver davantage de flexibilité pour accompagner sa clientèle locale. Il était auparavant obligé de conserver un stock de moteurs finis dans ses différentes usines mondiales ou de lancer au coup par coup une fabrication. Les délais de livraison pouvaient s'étaler sur 12 à 14 semaines. Désormais, le site de Lexington disposera d'un stock de carcasses et de composants lui permettant d'assembler des moteurs des gammes de quatre et six cylindres D5, D8, D11, D13 et D16 avec un objectif de délais de livraison de deux semaines.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Pneumatiques agricoles

Continental en première monte chez John Deere

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Remorques agricoles

Fliegl reprend Brochard