Commerce internationalFendt promet 20 000 tracteurs en 2020

Fendt promet 20 000 tracteurs en 2020
Fendt reste en ligne avec son objectif de construire 20 000 tracteurs en 2020. En 2017, il a augmenté sa production de 10 % pour atteindre les 15 020 unités et il espère en commercialiser 16 800 avant la fin de l'année soit 12 % de mieux. La marque bavaroise se développe sur chacun de ses grands marchés. L'Allemagne reste le plus important. Sur les six premiers mois de l'année 2048 sa pénétration a atteint les 24,2 % avec 3 050 immatriculations, soit 0,6 % de mieux que l'année précédente. Dans le reste de l'Europe, elle profite également de l'amélioration des conditions de marché. Sur l'ensemble du continent, sa part de marché pourait avoisiner en 2018 les 9 % sur un total général de 171 000 tracteurs. En France, elle devrait consolider sa troisième place et en Italie, elle pourrait dépasser pour la première fois un volume annuel de 1 000 tracteurs sur l'année. Plus loin, elle s'installe sur de nouveaux marchés. En Amérique du Nord, elle a vendu cette année plus de 800 unités (Fendt et Challenger) alors que jusqu'alors elle culminait à 400. Dans ses objectifs de mise en place d'une gamme longue, le constructeur se montre satisfait. Il espère vendre cette année 600 presses à balles rondes produites dans l'usine de Wolfenbüttel, 110 chenillards et 500 moissonneuses-batteuses, soit 100 de plus que l'année précédente, 60 ensileuses, 2 660 outils de fenaison, 70 pulvérisateurs, 115 autochargeuses et 100 automoteurs de pulvérisation. Il compte désormais 5 239 salariés réparties dans six usines dans le pays.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Récolte
Manutention

Manitou renouvelle ses chargeuses compactes MLA

Réseaux New Holland et Case IH
Réseau Bricopro

Les particuliers sont les bienvenus chez Comai

Digitalisation

SmartEquip met ses données au service de la maintenance

Composants hydrauliques

Bosch Rexroth acquiert HydraForce

Remorque à fond poussant

Le transport au programme de Tatoma

Réseau Lely

Un parc de 1 200 robots dans le viseur du groupe Blanchard