PolitiqueUne ministre à l'usine

Une ministre à l'usine
Le 4 octobre, Sulky-Burel a eu l'occasion d'exposer ses initiatives en faveur de l'intégration des demandeurs d'emploi dans l'entreprise. Le constructeur de semoirs et d'épandeurs d'engrais a accueilli Muriel Pénicaud, la ministre du travail, venu se rendre compte de l'efficacité du dispositif « Réussir l'industrie » mis en place dans l'usine de Châteaubourg (Ille-et-Vilaine). Cette expérimentation engagée en 2016, en partenariat avec la fondation Agir pour l'Industrie et l'UIMM, l'union des industries et des métiers de la mécanique et de la métallurgie, a pour objectif de faire découvrir les métiers de la métallurgie aux jeunes et d'associer les entreprises à leur formation qualifiante. Depuis deux ans, Sulky-Burel a installé une école au milieu de ses ateliers où elle dispense des formations sur des métiers industriels en tension tels que soudeurs, chaudronniers, conducteurs de lignes, agents de maintenance et pour lesquels elle peut pourvoir des emplois durables.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Tracteur

Des John Deere 6M compacts et maniables

Broyeurs forestiers

Alamo investit dans la forêt

Manutention

Avant 860i, un valet de ferme polyvalent

Coupleur hydraulique

Fliegl révolutionne l’attelage des outils grâce au F-Con

Pulvérisateur traîné d'occasion

Evrard Météor : Sixème du nom

Gestion des effluents

Un séparateur de phases Bauer compact

Epandage

La tonne à lisier Twist de Fliegl marche en crabe

Manutention

Une chargeuse Kramer à bras télescopique plus puissante

Récolte

L'ensileuse Claas Jaguar monte en puissance