Sol et semisVäderstad passe les 300 millions

Väderstad passe les 300 millions

La sécheresse estivale des pays du Nord de l'Europe n'a pas trop dérangé Väderstad. Le constructeur suédois de semoirs et d'outils de travail du sol se félicite d'avoir, pour la première fois de son histoire, atteint un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros. L'amélioration des prix des céréales consécutive à la baisse des rendements dans un certain nombre de pays producteurs a participé à sa hausse de 27 % et à générer un bénéfice net de 11,8 millions d'euros. Le constructeur exporte ses matériels dans la plupart des grands pays céréaliers du monde. Le Canada arrive en tête de ses ventes. Il est suivi de la Suède, son marché intérieur comptant pour 10 % des ventes, puis de la Russie, du Royaume-Uni, de l'Allemagne et de l'Ukraine. En France, François Doisy, le directeur de la filiale, Väderstad SAS se réjouit d'un chiffre d'affaires en augmentation de 21 % en 2018 et d'une pré saison 2019 dynamique.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?

Mélangeuses à vis verticales

Les mélangeuses Mastermix de Robert pour les petites et moyennes exploitations

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command : Les mesures au banc (partie 3)

Travail superficiel

Le canadien porté se replie chez Quivogne

Tracteur

Case IH : ne m’appelez plus jamais Versum !