Sol et semisVäderstad passe les 300 millions

Väderstad passe les 300 millions

La sécheresse estivale des pays du Nord de l'Europe n'a pas trop dérangé Väderstad. Le constructeur suédois de semoirs et d'outils de travail du sol se félicite d'avoir, pour la première fois de son histoire, atteint un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros. L'amélioration des prix des céréales consécutive à la baisse des rendements dans un certain nombre de pays producteurs a participé à sa hausse de 27 % et à générer un bénéfice net de 11,8 millions d'euros. Le constructeur exporte ses matériels dans la plupart des grands pays céréaliers du monde. Le Canada arrive en tête de ses ventes. Il est suivi de la Suède, son marché intérieur comptant pour 10 % des ventes, puis de la Russie, du Royaume-Uni, de l'Allemagne et de l'Ukraine. En France, François Doisy, le directeur de la filiale, Väderstad SAS se réjouit d'un chiffre d'affaires en augmentation de 21 % en 2018 et d'une pré saison 2019 dynamique.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Miniatures

ROS, les miniatures de juin

Magazine

Matériel Agricole n°267, il "arrive"

Publi-rédactionnel

Linux, Nokia puis Valtra… la Finlande a encore de l’avance sur les technologies

Clôture électrique

Les électrificateurs Patura gagnent en performance

Semis et travail du sol

Horsch reconstruit son réseau belge

Tracteur

John Deere 6M : la variation continue sur l'accoudoir

Transport

Une benne TP Krampe plus résistante

Moissonneuse-batteuse

Vidéo : nouvelle Claas Lexion 2020 !

Immatriculations

Équipements d'élevage : les volumes immatriculés en 2019