Retards de livraisonLe coronavirus est une force majeure

Le coronavirus est une force majeure
(©H.E.)

Alors que les difficultés d’approvisionnement en composants fabriqués en Chine ou en Italie pèsent sur les productions de certains constructeurs de machines agricoles, ceux-ci pourront justifier des retards de livraison.

La Ficime, la fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique a en effet rapporté dans un communiqué une déclaration de Bruno le Maire, le ministre de l’économie et des finances. « L’État considère le coronavirus comme un cas de force majeure pour les entreprises. Ce qui veut dire que pour tous ses marchés publics, si jamais les entreprises connaissent un retard de livraison, il n’appliquera pas de pénalités, car il considère le coronavirus comme un cas de force majeure ».

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Concours Sitma’Ginov

La Sitma met les étudiants à l’épreuve

Robotisation

Aisprid va cueillir des tomates

Composants hydrauliques

Concentration dans le monde des vérins

Parts de marché 2020
Nouvelles technologies

Horsch prêt pour la robotisation

Composants, organes de transmissions

Comer Industries absorbe Walterscheid

Épandage de lisier

Garant Kotte prend pied en France

Distribution de matériels

Un site pour l’emploi dans les concessions

Moteurs

Fendt s’engage à long terme avec Deutz AG