Retards de livraisonLe coronavirus est une force majeure

Le coronavirus est une force majeure
(©H.E.)

Alors que les difficultés d’approvisionnement en composants fabriqués en Chine ou en Italie pèsent sur les productions de certains constructeurs de machines agricoles, ceux-ci pourront justifier des retards de livraison.

La Ficime, la fédération des entreprises internationales de la mécanique et de l’électronique a en effet rapporté dans un communiqué une déclaration de Bruno le Maire, le ministre de l’économie et des finances. « L’État considère le coronavirus comme un cas de force majeure pour les entreprises. Ce qui veut dire que pour tous ses marchés publics, si jamais les entreprises connaissent un retard de livraison, il n’appliquera pas de pénalités, car il considère le coronavirus comme un cas de force majeure ».

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Commerce international
Anniversaire

75 ans de tracteurs Zetor

Immatriculations de tracteurs

Fendt au sommet en Allemagne

Marchés internationaux

L’Italie s’en sort mieux que prévu

Immatriculation

Seuls les tracteurs standards de 250 à 500 ch progressent

Pneumatiques

Un portail pour commander les pneus Continental

Exercice 2019-2020

Les machines agricoles Krone ont résisté au Covid

Pneumatiques

Copadex distributeur officiel d’Alliance

Manutention

Nouveaux horizons pour Manitou

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion