MotorisationsLe report de stage V voté

Le report de stage V voté
(©B.S.)

Le 10 juillet, le parlement européen a définitivement voté le report de 12 mois des échéances d’entrée en vigueur des normes d’émissions Stage V.

Les dates limites du 30 juin 2020 de fabrication de machines non routières équipées de moteurs de transition dans des puissances inférieures à 56 kW et supérieures à 130 kW et du 31 décembre pour leur commercialisation en Europe ont été repoussées d’un an. « Cette mesure neutre dans une perspective environnementale ne va pas entamer la rigueur de la législation européenne. En revanche, elle va fournir, à notre industrie, le temps nécessaire pour monter sur les machines les moteurs de transition déjà acquis, puis les commercialiser tout en satisfaisant des exigences toujours plus contraignantes. Dans le cas contraire, l’absence de décision aurait conduit, en plus des coûts financiers, à un gaspillage inutile de matières premières et de ressources », constate Jérôme Bandry, le secrétaire général du Cema, l’association européenne des constructeurs de machines agricoles.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Direction

Martin Van Hoyningen-Huene à la tête des tracteurs Claas

Anniversaire

20 ans de déchaumage pour Amazone

Direction générale

Louisa Parker-Smith veille à la durabilité d’Agco

Arrachage de betteraves

Matthieu Denizon directeur des ventes d’Holmer

Production

Une valeur ajoutée de 65 % chez Argo

Ressources humaines

Dominique Sengelen se lance dans le recrutement

Index Cema

Des indicateurs au vert

Matériels betteraviers

Guillaume Becker spécialiste produit chez Grimme

Marché des agroéquipements

Plus de peur que de mal