Exercice 2020Un cap à 4 milliards franchi par Claas

Un cap à 4 milliards franchi par Claas
(©Claas)

Pour la première fois de son histoire, Claas a réalisé un chiffre d’affaires dépassant les 4 Md€.

Claas annonce un montant de chiffre d'affaires de 4,042 Md€ pour son exercice 2020. Son augmentation de 3,7 %, par rapport à l’année précédente est principalement le fruit de la bonne tenue de certains de ses marchés extérieurs à l’Europe. Sur ces régions il a réalisé 788,4 M€, soit 19,6 % de mieux, en profitant d’une demande forte en Chine en Argentine, aux États-Unis et au Canada. Ses ventes d’ensileuses, de moissonneuses-batteuses et de tracteurs ont progressé en Amérique du Nord. En Europe, le climat s’est montré plus porteur à l’Est qu’à l’Ouest. Un bon dynamisme en Russie, en Pologne et en Roumanie, a permis au chiffre d’affaires de cette partie du monde de grimper de 5 % à 905,8 M€. En revanche l’Ouest a hésité entre le recul et le tassement. L’Angleterre a souffert d’inondation et de l’attentisme causé par le Breixit. L’Allemagne et la France totalisant respectivement des montants de 805,5 M€ et 751,9 M€ se sont montrés globalement stables et restent les deux plus grands marchés du constructeur. Toutefois si, Outre-Rhin, il a pu se féliciter d’une très légère progression de 0,6 % en raison de développements sur ses ventes de pièces, sur ses services et ses machines d’occasion, il regrette un affaissement de 0,6 % dans notre pays notamment à une certaine baisse en machines neuves, notamment en télescopiques, chargeuses et ensileuses. Ces performances commerciales ont soutenu la rentabilité. Le groupe annonce un résultat avant impôt de 185 M€ progressant de 36 M€ par rapport à 2020 et un bénéfice de 107,1 M€ (+10,8 M€). Il se montre satisfait d’être parvenus à assurer ses livraisons malgré les difficultés liés à la pandémie. Tous ses sites de production ont connu des arrêts.  Mais la mise en place des protocoles sanitaires a permis un redémarrage rapide. Les incertitudes du moment n’ont pas tari les investissements. Claas annonce avoir dépensé 237,4M€ en recherche et développement et 131,4 M€ dans des biens corporels. En Allemagne, ces investissements ont concerné la modernisation des lignes de production de l’usine de Harsewinkel et celle du centre logistique de Hamm. En Angleterre, ils sont intervenus dans la construction du nouveau siège de Saxham. En France, le siège de Ymeray (Eure-et-Loir) monte en régime. L’infrastructure de 20 000 m2 construit sur 16 ha comporte un centre de pièces détachées abritant 54 000 références et capable de traiter 2 000 à 3 000 lignes de commandes par jour. Il devrait accueillir prochainement un centre d’accueil des clients leur permettant de réaliser des essais de matériels en conditions réelles. L’usine de tracteurs du Mans, pour sa part, arrive au bout de son programme d’investissement de 40 M€ sur trois ans destiné à en améliorer la flexibilité. Elle sera officiellement inaugurée en mai 2021.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Formation

Krone forme en direct

Premier trimestre 2021

Un chiffre d'affaires en hausse pour Agco

Agriculture de précision

Augmenta dans le portefeuille de CNH Industrial

Premier semestre

Croissance à deux chiffres chez Exel Industries

Les rencontres de Matériel Agricole

Le désherbage inaugure un nouveau rendez vous

Manutention

Record de prises de commandes chez Manitou

Premier trimestre

La croissance se confirme chez Kuhn

Equipements d’élevage

Nouvelle croissance externe pour Sofilab

Tracteurs

Les ventes explosent en Italie